Vincent Peillon rouvre le dossier de la carte scolaire

le
0
Entre nécessaire régulation des flux d'élèves et libre choix des parents, le sujet promet de faire débat.

Le dossier de la carte scolaire est officiellement rouvert. Et, avec lui, les délicates questions de mixité sociale, de reproduction des élites et d'égalité républicaine. Lors de la conférence de presse de rentrée, le 29 août, le ministre de l'Éducation Vincent Peillon a affirmé qu'il entendait revenir sur l'assouplissement de la carte scolaire, mis en œuvre en 2007 par Xavier Darcos, au nom de la mixité sociale et de la liberté de choix des parents. À l'époque, Nicolas Sarkozy avait promis durant la campagne présidentielle sa suppression, tandis que Ségolène Royal plaidait pour son «desserrement», s'attirant les foudres du PS...

Des positions prouvant tout au moins que ce système d'affectation des élèves au collège et au lycée suivant un secteur géographique avait fait long feu. Instaurée en 1963 pour réguler le flux de l'offre et de la demande, la carte scolaire a connu au fil du temps des dévoiements. Contournement du système grâce à un carne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant