Vincent Peillon : Renoncer à la réforme des rythmes scolaires ? "Jamais !"

le
0
Le ministre Vincent Peillon estime que sa réforme est victime de son succès.
Le ministre Vincent Peillon estime que sa réforme est victime de son succès.

Renoncer à la réforme des rythmes scolaires ? "Jamais !" martèle Vincent Peillon sur le plateau de BFM Politique-RMC-Le Point. Inébranlablement sûr de lui, le sourire en coin, parlant d'un "combat idéologique à mener", le ministre de l'Éducation balaie comme s'il s'agissait d'un moucheron la grogne qui monte chez les parents d'élèves et les enseignants. Mais aussi chez certains ténors de son camp, comme Anne Hidalgo, qui taxe cette réforme de "boulet".

"Pas du tout", rétorque le ministre, qui explique que si les maires sont "débordés" par les activités périscolaires, c'est parce que les inscriptions ont été nombreuses et que "c'est un succès". "Il faut être dans la raison et pas dans l'émotion", dit-il, en expliquant que si les enfants sont morts de fatigue et déboussolés, "c'est à cause des trop longues vacances d'été." L'occasion aussi de s'expliquer sur le surnom de "serpent" que lui aurait donné François Hollande en 2009. Ce n'était pas lui, "c'était Éric Besson", précise t-il. Quant à sa candidature aux européennes, elle n'est pas une porte de sortie, met-il au point, mais une façon de combattre le FN, qui "nous prépare une guerre à l'intérieur comme à l'extérieur", ce pourquoi il ne faut pas transiger sur le "front républicain." À ce moment-là, les résultats de Brignoles venaient de tomber...

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant