Vincent Peillon candidat aux élections européennes

le
6

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a annoncé jeudi sa candidature aux élections européennes de 2014, expliquant qu'il ne "se déroberait pas" au combat contre le Front national.

Ancien eurodéputé du Nord-Ouest (2004) puis du Sud-Est, Vincent Peillon avait recueilli en 2009 14,49% des voix à la tête de la liste socialiste dans cette dernière circonscription où Jean-Marie Le Pen avait conduit la liste Front national (8,49%).

A la question de savoir s'il se représenterait, le ministre a répondu : "Oui, bien entendu".

"Je ne crois pas que les hommes et les femmes politiques doivent être de la société civile, je fais de la politique depuis 15 ans, donc je continuerai d'avoir un mandat, cela me donne une légitimité", a-t-il dit.

"Je suis député européen. (...) C'est un vrai mandat", a-t-il ajouté.

Selon un sondage Ifop pour Le Nouvel Observateur, le Front national arriverait en tête des élections européennes en 2014 avec 24% des intentions de vote devant l'UMP (22%) et le Parti socialiste (19%).

Pour Vincent Peillon, "on continue d'être sur une pente qui n'est pas la bonne car Marine Le Pen n'est en aucun cas une solution".

Rappelant la campagne de 2009 contre Jean-Marie Le Pen, le ministre a souligné : "Je ne me déroberai pas à ce combat".

S'il était élu, Vincent Peillon devrait choisir entre son mandat de député européen et son portefeuille ministériel en vertu du non-cumul des mandats.

Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le jeudi 10 oct 2013 à 10:57

    En tête de liste il est certain de préserver sa rente de situation...

  • M5462830 le jeudi 10 oct 2013 à 10:52

    il sent qu'il va pas rester au gouvernement a cause de ses conn-erie et il court se planquer derriere un siege de fonctionnaire europeen , charlot..

  • gmich10 le jeudi 10 oct 2013 à 10:43

    J'en suis à souhaiter que ce c.o.n soit élu car il sera ainsi moins néfaste pour l'école.

  • M7446365 le jeudi 10 oct 2013 à 09:58

    c'est plutot pour un cumul de mandat que tu fais ca espece de grosse mer de...comme ca tu aura plusieurs salaire et retraite

  • blackmax le jeudi 10 oct 2013 à 09:50

    Prend pas de risque comme d'habitude et il pourra poursuivre son métier de politicard dans tous les cas.On peut souhaiter pour le succès de l'école qu'il soit élu député européen ; boff il ne peut pas être vraiment nuisible là, juste inoffensif le philosophe.

  • phenix03 le jeudi 10 oct 2013 à 09:39

    c'est sûr tu vas avoir beaucoup de voix avec ta réforme nulle de l'école , donc personne ne veut!!!Gros nul! comme les autres d'ailleurs.