Vincent Paris : «Sopra Steria Group vise 8 à 9% de marge opérationnelle en 2017»

le
0
Vincent Paris, directeur général de Sopra Steria Group. (© P. Marais)
Vincent Paris, directeur général de Sopra Steria Group. (© P. Marais)

Neuf mois après la fusion effective, où en est l’intégration de Sopra et de Steria ?
Vincent Paris :
Une intégration de cette dimension-là n’est pas toujours simple et nécessite la plus grande attention. Globalement, nous sommes plutôt satisfaits et en avance dans le plan de marche. La première phase est, pour l’essentiel, derrière nous, notamment au niveau des équipes. Nous restons cependant vigilants. Nous sommes désormais passés à une seconde phase d’amélioration continue sur un à deux ans. Nous avons pris rapidement les décisions nécessaires comme la rationalisation de notre organisation, afin de dégager les économies et les synergies prévues à partir de l’an prochain et complètement en 2017. C’est pourquoi nous sommes confiants dans l’objectif de dégager 8 à 9% de rentabilité opérationnelle à cet horizon, avec l’espoir d’aller au-delà ensuite.

■ Traitement rapide des difficultés

En mars, vous avez remplacé François Enaud, ex-dirigeant historique de Steria, au poste de directeur général. La gouvernance est-elle désormais stabilisée ?
Vincent Paris :
Cette organisation est mise en œuvre depuis six mois. Le comité exécutif est en place, soudé et efficace, pilotant les opérations avec une vision stratégique commune. Pierre Pasquier [ndlr : président du groupe et cofondateur de Sopra] est en charge de la stratégie de l’entreprise. Nous pilotons

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant