Vincent Lambert : sa famille réunie pour entendre la décision des médecins

le
0
Vincent Lambert : sa famille réunie pour entendre la décision des médecins
Vincent Lambert : sa famille réunie pour entendre la décision des médecins

Journée importante dans le dossier Vincent Lambert. Sa famille est attendue ce jeudi à 14 heures au CHU de Reims, où les médecins rendront leur décision sur un probable arrêt des traitements et un accompagnement vers la mort du patient, en état végétatif irréversible depuis 2008.

Huit jours après l'engagement d'une nouvelle procédure collégiale par les médecins en charge de Vincent Lambert, les membres de sa famille, qui se déchirent sur son sort, sont convoqués tous ensemble jeudi pour entendre la décision du docteur Daniela Simon qui dirige le service où il est hospitalisé.

Le 15 juillet, lors du premier conseil de famille, les différentes parties, Rachel Lambert son épouse, son neveu, puis les parents accompagnés des frères et soeurs avaient été conviées séparément.

L'arrêt des soins confirmé par la justice

«L'objectif de cette réunion sera, tout en tenant compte des constatations du Conseil d'Etat et de la Cour européenne des droits de l'Homme, de vous informer des conclusions de la procédure collégiale menée et de la décision que j'aurai prise», indique le médecin dans un courrier.

Le 5 juin dernier, la justice européenne avait confirmé l'avis du Conseil d'Etat qui estimait que la continuation des soins du patient souffrant de lésions cérébrales irréversibles après un accident de la route en 2008, constituait une obstination déraisonnable et validait la décision médicale de suspendre son alimentation et son hydratation artificielles en l'accompagnant jusqu'à sa mort par des soins palliatifs, notamment une sédation adaptée.

Dans ce cas, son décès interviendrait en moins d'une semaine. «La décision d'arrêt des traitements qui laisserait enfin partir Vincent ne fait pas vraiment de doute», a estimé François Lambert, neveu de Vincent, qui fait partie de ses proches en faveur d'un arrêt des soins, comme Rachel Lambert son épouse et une grande partie des frères et soeurs.

Pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant