Vincent Lambert : la famille convoquée pour consultation sur l'arrêt des traitements

le , mis à jour à 16:37
0
Vincent Lambert : la famille convoquée pour consultation sur l'arrêt des traitements
Vincent Lambert : la famille convoquée pour consultation sur l'arrêt des traitements

Ce pourrait être une étape décisive. La famille de Vincent Lambert est attendue ce mercredi au CHU de Reims (Marne), convoquée par l'équipe médicale pour trois réunions d'information alors que doit être engagée une « nouvelle procédure d'arrêt des traitements ». François Lambert, neveu de Vincent, et sa mère, sont convoqués à 11 heures. Pierre et Viviane, les parents de Vincent, et ses 7 frères et sœurs divisés sont attendus au CHU vers 14 heures. Enfin Rachel, son épouse, est convoquée à la dernière réunion.

Dans une lettre adressée à la famille du patient tétraplégique en état végétatif depuis 2008, l'équipe médicale indique son intention « d'engager une nouvelle procédure en vue d'une décision d'arrêt des soins », conformément à la décision de la Cour européenne des droits de l'Homme qui a validé le 5 juin l'arrêt de son alimentation et de son hydratation artificielles. La justice européenne avait alors confirmé l'avis du Conseil d’État qui estimait que la continuation des soins du patient en état végétatif irréversible, selon les experts, constituait une obstination déraisonnable. Le docteur Daniela Simon, chef du service de soins palliatifs du CHU de Reims, a donc choisi de ne pas appliquer la décision de l'équipe médicale de 2013 mais de lancer une nouvelle procédure de consultations auprès de la famille, conformément à la loi Léonetti de 2005.

Une minute de silence à l'initiative d'un collectif d'infirmières

Cette réunion « pourrait donc être l'épilogue de l'affaire », veut espérer dans une tribune adressée à la presse François Lambert, neveu de Vincent, qui fait partie, avec l'épouse de Vincent, Rachel, et une grande partie de ses frères et sœurs, de ceux qui souhaitent l'interruption des traitements. Mais François Lambert semble convaincu que l'équipe médicale, en lançant une nouvelle procédure collégiale, et en convoquant séparément la famille, ne fait que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant