Vincent Lambert filmé : la famille se déchire, le CSA saisi

le , mis à jour le
6
Vincent Lambert filmé : la famille se déchire, le CSA saisi
Vincent Lambert filmé : la famille se déchire, le CSA saisi

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a été saisi après la diffusion d'une vidéo polémique montrant Vincent Lambert dans sa chambre d'hôpital et censée démontrer qu'il réagit à des stimulations de son entourage. «Le Conseil a été saisi et regarde ce sujet délicat avec la plus grande attention et dans des délais rapides», a indiqué le CSA, sans indiquer par qui il avait été saisi. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a annoncé dans un communiqué qu'il allait «instruire avec une particulière vigilance les séquences diffusées à la télévision concernant Monsieur Vincent Lambert», notamment au regard du «respect de la dignité humaine». L'instance se penche sur ce dossier «parce que la vidéo est passée sur BFMTV», a précisé une porte-parole.

La vidéo, mise en ligne mercredi par un comité de soutien au patient tétraplégique, dans un état végétatif depuis 2008, a également été diffusée sur le site de l'hebdomadaire «Famille Chrétienne», avant d'être publiée sur YouTube. Elle aurait été tournée vendredi 5 juin, le jour même où la Cour européenne des droits de l'Homme validait l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation du tétraplégique de 38 ans. On y voit Vincent Lambert dans son lit d'hôpital, vêtu d'un tee-shirt noir et légèrement barbu, les yeux à moitié fermés, quand une main plaque à son oreille un téléphone portable qui diffuse la voix de sa mère, Viviane Lambert. Un autre plan serré montre son demi-frère David en train de lui parler, penché à quelques centimètres de son visage alors que le patient cligne des yeux et le suit du regard. L'objectif de cette vidéo, tournée par le comité de soutien au maintien en vie de Vincent Lambert, est de prouver que le patient n'est «pas en fin de vie».

«Il s'agit d'un film lors d'une réunion familiale autour de Vincent, pendant ce moment si grave. La famille a souhaité immortaliser le moment, afin de montrer qui est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phch le mercredi 10 juin 2015 à 22:59

    VOUS TOUS, QUI DONNEZ VOTRE AVIS TRANCHÉ : êtes vous sûr de bien tout Connaître, tout maîtriser ?Et pourtant vos avis semblent sans appel , vous êtes terrifiant !

  • Raf07Ard le mercredi 10 juin 2015 à 20:22

    Décidément la maman a oublié son fils ... maintenant c'est un combat personnel contre la justice, le corps médical ... et le bon sens !

  • frk987 le mercredi 10 juin 2015 à 18:44

    Retrait de cartes de journaleux pour atteinte intolérable à la vie privée. Cette affaire ne concerne que la famille....POINT FINAL.

  • lukefr le mercredi 10 juin 2015 à 13:30

    quel acharnement a le maintenir en vie...... lamentable

  • M8869453 le mercredi 10 juin 2015 à 11:20

    Ce qui est troublant, c'est qu'on n'ait pas montré Vincent Lambert en vidéo : n'importe quel enfant comprend que le type est bien vivant !

  • TITI0107 le mercredi 10 juin 2015 à 11:04

    Moi ce que je trouve scandaleux c'est de vouloir tuer cet homme alors que certains de ses proches, et pas des moindres, ses parents ne le veulent pas..