Vincent Janssen, Ruud Boy

le
0
Vincent Janssen, Ruud Boy
Vincent Janssen, Ruud Boy

Avec ses dix-neuf buts claqués en vingt-sept rencontres cette saison, Vincent Janssen est la dernière sensation d'Eredivisie. Un gamin de 21 ans inconnu il y a encore peu, sur le point d'honorer sa première sélection en équipe des Pays-Bas. Et de marcher dans les traces de Ruud van Nistelrooy ?

Cela aura pris un certain temps, ainsi qu'une qualification (bien mal embarquée, il est vrai) ratée à l'Euro 2016, mais Danny Blind aura compris une chose avec sa prise de pouvoir précipitée à la tête de la sélection oranje : l'heure est au gros œuvre pour reconstruire une équipe compétitive dans l'espoir de glaner une qualification au Mondial russe en 2018. Et pour cela, Danny Blind devra aller chercher des joueurs plus proches du début que de la fin de leur carrière. Première victime de cette crise de jeunisme : Robin van Persie, 32 ans. L'ancien capitaine aux 50 buts en 102 sélections a clairement perdu les faveurs du bondscoach, plus rappelé en équipe nationale depuis la défaite face à la République tchèque en octobre dernier. En lieu et place, Danny Blind a convoqué Vincent Janssen. Un buteur de 21 ans dont personne n'avait entendu parler il y a encore quelques mois, mais qui empile les buts à une vitesse folle en Eredivisie avec l'AZ Alkmaar.

19 buts lors de ses 20 derniers matchs


Longtemps, Luuk de Jong a occupé la première place du classement des topscoorders d'Eredivisie cette saison. Depuis le 12 septembre et son triplé face au SC Cambuur, pour être plus exact. À l'époque, Vincent Janssen n'a que cinq matchs de championnat néerlandais dans les jambes, fraîchement transféré au mercato estival de l'Almere City FC, une formation qui a terminé dans le ventre mou d'Eerste Divisie la saison précédente. Surtout, en ce 12 septembre 2015, Vincent Janssen est toujours en rodage et affiche un compteur but vierge. Six mois plus tard, Luuk de Jong et le joueur de l'AZ sont au coude-à-coude pour se disputer le titre de meilleur buteur du championnat avec 19 unités chacun. Pour justifier une telle remuntada, Vincent Janssen avance une statistique folle : le natif de Heesch a marqué tous ses buts lors de ses vingt derniers matchs, et treize d'entre eux lors des dix derniers matchs. Des performances qui ont fait grimper l'AZ de la douzième à la troisième place du championnat. De fait, sa sélection apparaissait " comme une évidence " pour Danny Blind, dont l'attaque n'offre pas grande satisfaction depuis plusieurs matchs : Huntelaar n'est pas éternel, Luuk de Jong tarde à confirmer avec la liquette oranje sur le dos, tandis que les prestations poussives de Bas Dost l'ont pour le moment mis sur la…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant