Vin : record historique pour une caisse de Cheval Blanc 1947

le
4
DR
DR

(lerevenu.com) - Une caisse du plus grand Cheval Blanc du siècle dernier était mise aux enchères chez Christie's à Paris le 6 décembre 2013. Ce millésime exceptionnel a affolé les compteurs.

131.600 euros la caisse de 12 bouteilles de Château Cheval Blanc 1947. C'est sur cette ultime enchère que s'est abattu le marteau du commissaire priseur de la maison Christie's. La vente, qui a eu lieu le 6 décembre dans les locaux parisien de la célèbre maison anglaise, établit un nouveau record historique dans cette catégorie.

La caisse de vin la plus chère jamais vendue en France lors d'une vente aux enchères va rester au pays. En effet, l'acheteur n'est autre que Aubert Bogé, le directeur général de la société Millesimes, spécialisée dans la vente des grands vins. «Je suis tout simplement fier et heureux que cette caisse si exceptionnelle et quasiment unique reste en France son pays d'origine», a déclaré l'adjudicataire.

Les 12 bouteilles sont encore dans la caisse bois d'origine et les paillons qui, à l'époque, emballaient les précieux flacons. Ces bouteilles ont été rebouchées au Château dans les années quatre-vingt-dix afin de préserver ce nectar.

De son coté, Michael Ganne, directeur du département des vins fins de Christie's s'est félicité des bons résultats de cette vente qui a rassemblé des enchérisseurs de seize pays différents. Un Jéroboam de Pétrus 1989 a été adjugé à 28.200 euros tandis qu'un lot de 9 bouteilles du même vin est parti à 23.500 euros. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 18 déc 2013 à 18:40

    C'est dommage, j'ai égaré ma dernière caisse lors de mon déménagement ?!...:-)))

  • alain..c le mercredi 18 déc 2013 à 18:38

    le vin c'est comme une oeuvre d'art donc pas de taxe c'est pas comme ta vieille caisse là tu paies un max

  • M5805986 le mercredi 18 déc 2013 à 18:23

    par pour tout le monde !

  • herve433 le mercredi 18 déc 2013 à 17:26

    C la crise...