Vin espagnol : la colère des producteurs du Languedoc

le , mis à jour à 07:29
9
Vin espagnol : la colère des producteurs du Languedoc
Vin espagnol : la colère des producteurs du Languedoc

À moins d'un mois des vendanges, les activistes du Crav (Comité régional d'action viticole) Languedoc-Roussillon ne désarment pas.

 

Après avoir attaqué un producteur-négociant d'Ouveillan (Aude), puis le groupement de producteurs Vinadeis à Maureilhan (Hérault) — Vinadeis a déposé plainte auprès du procureur de la République de Béziers — et vidé, il y a deux semaines, les cuves du négociant Biron à Sète (Hérault), voici qu'ils menacent la grande distribution.

 

« Je pense qu'on ira de plus en plus loin. Et la prochaine étape c'est la grande distribution. On prendra des rendez-vous de courtoisie. Et si elle ne joue pas le jeu, on s'occupera de la grande distribution comme on a fait des autres », a menacé un porte-parole du mouvement clandestin, dos à une caméra de France 3 Languedoc-Roussillon. Les activistes estiment que les conditions actuelles du business du vin ne sont plus équitables. Dans leur viseur, les vins espagnols à 32 € l'hectolitre. Ils accusent les opérateurs de la grande distribution de les utiliser pour obtenir des prix intéressants en linéaire et améliorer leur marge.

 

Les cours sont à la baisse

 

Il s'agit de vins qui donnent l'apparence d'être produits en France mais qui sont issus (comme en atteste l'étiquetage écrit en tout petit) de la Communauté européenne. Ce tour de passe-passe intéresse les services de l'Etat qui multiplient les contrôles. « Nous ne nous sentons pas visés par ces menaces. 75 % des vins vendus dans nos rayons sont d'origine France. Les produits premium que sont les vins français accompagnent notre montée en gamme. Nous les proposons dans nos foires aux vins à l'étranger », répond Nicolas Calo, directeur de la communication de Lidl France. Chez Carrefour, on avance le chiffre de 80 % des vins produits en France et la firme est en contrat avec 53 organismes producteurs en Languedoc-Roussillon. Mais malgré ces marchés, les cours sont à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stricot il y a 4 mois

    (après, je pourrais rentrer dans les détails a propos de certains vins de Bordeaux, mais ma famille étant originaire de Meursault je ne serais pas très objectif ni très mesuré !)

  • stricot il y a 4 mois

    Le stress de la reprise du boulot, Milav, juste le stress ;)

  • MILAV il y a 4 mois

    Personnellement je rentre de vacances d'Espagne ou j'ai bu du vin de pays (pas mal à l'estomac) rentré en France je prend du Bordeaux (immédiatement brulures d'estomac) cherchez l'erreur?

  • stricot il y a 4 mois

    Curieusement les producteurs de Bourgogne ou de Bordeaux de qualite ne manifestent pas. Ils n'ont pas besoin de forcer la main de la grande distribution pour se vendre au prix qui correspond a leur qualite. Si je veux une bouteille a 5 euros je vais pas acheter francais, il y a mieux ailleurs dans cette gamme. Si je mets 30-40 euros ou plus, j'achete du Bourgogne, et pas chez Lidl. Et je mets en cave si besoin.

  • andre40 il y a 4 mois

    ça se passe comment une rencontre de "courtoisie" quand on est masqué?

  • bpasseri il y a 4 mois

    Les vins français sont les vins les plus trafiqués avec des mélanges de toutes les régions les moins chères qui vont vers des régions chères pour remplir les bouteilles, tout le monde le sait mais on laisse faire car tout le monde est gagnant

  • lorant21 il y a 4 mois

    Ce n'est vraiment pas le vin que je consomme.. et cela fait 40 ans que les viticulteurs de l’Hérault crient au scandale et à l'étranglement et cassent. Mais ils sont toujours là.

  • pierry5 il y a 4 mois

    Encore une preuve que l'UE ne sert à rien, tout le monde essaye de tirer la couverture de son côté.

  • s.thual il y a 4 mois

    Souhaitons que ces casseurs n aillent pas manifester dans des voitures étrangères des tracteurs idem des vêtements idem et ne soient pas équipes de, électroménager et hi-fi étrangères. ....Comme on le voit fréquemment dans des mmanifs ou simplement des défilés festifs de chars tirés par du tracteur à 75% étranger. ..le declin de l industrie ne gêne pas dans ces cas là. ....