Villiers-le-Bel : la relaxe requise pour le policier

le
0
Le parquet a insisté vendredi, au procès de l'accident Villiers-le-Bel, sur «la prise de risque des deux jeunes» tués en 2007 dans la collision de leur minimoto avec une voiture de police. Un drame qui avait déclenché une flambée de violence sans précédent dans le Val-d'Oise.

Près de six ans après la mort de deux adolescents, tués dans une collision entre leur minimoto et une voiture de police en 2007 à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), le parquet a requis vendredi la relaxe du policier qui conduisait. Franck Viallet, 36 ans, est soupçonné d'avoir commis des fautes ayant joué «un rôle direct, déterminant et essentiel dans la production du dommage». Il doit répondre «d'homicides involontaires». Le décès de Mushim et Lakamy avait entraîné deux nuits d'échauffourées à Villiers-le-Bel, ainsi que dans plusieurs villes du Val-d'Oise.

Dans son réquisitoire, le procureur Henri Génin a insisté sur le «comportement routier aberrant» des deux adolescents, âgés de 15 e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant