Villers-Cotterêts : l'abolition de l'esclavage commémorée sans le maire FN

le
13
Villers-Cotterêts : l'abolition de l'esclavage commémorée sans le maire FN
Villers-Cotterêts : l'abolition de l'esclavage commémorée sans le maire FN

Comme annoncé, le maire FN de Villers-Cotterêts (Aisne) a boycotté ce samedi les commémorations de l'abolition de l'esclavage, célébrées par la France. Une commémoration qui existe depuis 2007 dans cette ville où est mort le général Dumas, né d'une mère esclave à Saint-Domingue et père de l'écrivain Alexandre Dumas. Frank Briffaut dénonce ce qu'il appelle une «autoculpabilisation permanente» pour justifier son refus d'organiser la cérémonie. 

François Hollande a recadré dans l'après-midi le maire frontiste. Selon le chef de l'État, «aujourd'hui tout le monde devrait célébrer le Général Dumas, notamment son maire qui devrait s'honorer d'être dans une manifestation pour célébrer un des citoyens les plus illustres de cette ville». Pour autant, le président, qui s'exprimait sur Public Sénat et France Ô, assure ne pas vouloir «entrer dans cette polémique parce que ce serait, je pense, donner une publicité à ceux qui ne méritent pas d'en avoir».

La ministre des Outre-Mer sur place

«C'est le mépris et la colère. On ne peut pas changer l'histoire, on est fiers d'être là aujourd'hui», lâche Achille, un habitant de Villers-Cotterêts venu commémorer l'abolition de l'esclavage et manifester contre le maire frontiste, à l'instar des quelque 300 personnes présentes sous une pluie battante. Parmi les personnes qui se sont recueillies devant la plaque commémorative du Général Dumas, la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin. «En rendant hommage à la mémoire d'un grand homme qui a risqué son sang pour la Nation, la ministre des Outre-mer souhaite honorer la mémoire de tous ceux qui, par leurs combats pour l'abolition, ont contribué à dessiner le visage de la République française et à forger son identité humaniste», indique le ministère des Outre-mer dans un communiqué.

Le cortège s'est ensuite dirigé vers la statue d'Alexandre Dumas, en centre-ville, à deux pas de l'Hôtel de ville, aux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le dimanche 11 mai 2014 à 19:39

    Tous ces faux-K/ul avec des bouquets de fleurs...L'humanité est en train de crever de repentance ...La nature a tjrs mis en place un prédateur et une victime, avec chacun ses armes, d'attaques et de défenses. Tous les peuples ont subi un asservissement et la plupart en sont ressortis renforcés !...

  • fbordach le dimanche 11 mai 2014 à 12:24

    Maintenant il y en a marre de la repentance! La France ne doit rien à personne, bien au contraire, elle a pour seul défaut un président inculte qui confond Guadeloupe et Martinique dans son discours de pleurnichard. Personne ne souligne que pendant que les maliens vivent en France du RSA, de la CME, les soldats français tombent au Mali, pays qui n'a jamais été capable d'avancer seul depuis l'indépendance!

  • fbordach le dimanche 11 mai 2014 à 12:21

    Aujourd’hui, la traite des Noirs a donc repris au Nigeria, pays, au bord de l’éclatement et pourtant paradoxalement présenté par les médias comme un paradis pour les investisseurs… Dans le nord du pays, des régions entières ont été soustraites à l’autorité de l’Etat, l’administration fédérale ayant été chassée et remplacée par celle des islamistes de Boko Haram qui veulent y créer leur propre Etat, leur but étant le retour au califat de Sokoto.

  • 2445joye le samedi 10 mai 2014 à 23:03

    Mais qu'est-ce que c'est que tous ces blackouzes dans ma région natale ? Pendant toutes les années où j'y ai vécu, je n'en ai jamais vu un seul! Y aurait-il une petite tentative d'instrumentalisation de leur part à destination des naïfs ?

  • jean-648 le samedi 10 mai 2014 à 21:16

    Ce n'est pas parce que l'on a fait une bêtise qu'il faut que l'on dise les autres aussi ont fait de l'esclavage. C'est les ados que procèdent comme cela. La république allemande c'est sacrement remit en cause après la WW2. La DDR jamais, ils disaient les fachos c'étaient la république fédérale. Aujourd'hui le néo-nazis viennent tous de l'ex DDR.

  • delapor4 le samedi 10 mai 2014 à 21:07

    Pourquoi fêter la fin de l'esclavage sans rappeler qu'ailleurs il existe toujours?

  • jean-648 le samedi 10 mai 2014 à 20:29

    M44 c'est le FN qui fait du bruit (avec vous) et pas moi sur cette affaire. D'autre part s'il n'y a pas d'esclave chez nous c'est parce que nous avons envoyé ces millions de noirs esclaves aux Etat-Unis. Et être négrier ne vous grandit pas. Bon on passe aux math.

  • M4426670 le samedi 10 mai 2014 à 20:09

    Une chose est sure, certaine et actuelle: il n'y a que chez nous, où il n'y a plus d'esclaves, que l'on fait tout ce bruit sur cette "commémoration"!

  • M4426670 le samedi 10 mai 2014 à 20:08

    Et sans les "arabes" il n'y aurait pas en d'esclavage en Afrique de 'Est, du Nord..... Avec des si, on pourrait vous oublier, jean 648!

  • jean-648 le samedi 10 mai 2014 à 20:05

    Oui c'est vrai sans l'Europe il n'y aurait pas eu d'esclavage et de noirs aux Etat-Unis. M4426670 vous me copierez 100 fois "je ne perturbe pas la classe en sortant des bêtises plus grosses que moi" et après on passe aux maths (là je crains le pire)