Villepinte : l'exécution reste inexplicable

le
0
La brigade criminelle explore toutes les pistes pour tenter de comprendre les mobiles de l'assassinat de Billal, 20 ans.

Trottoirs déserts, volets clos, un silence oppressant s'est installé dans l'avenue de Jussieu, à Villepinte (Seine-Saint-Denis), où Billal, 20 ans, a été «exécuté» dimanche au petit matin. Lundi, quelques proches de la famille entassaient des sacs de fortune remplis d'affaires dans une voiture, pressés de quitter les lieux au plus vite. Devant la maison, une petite dizaine de jeunes, le regard fermé, éloignaient les témoins indésirables. À vif, soucieux de protéger la mémoire de leur ami, ils craignent les ravages de la rumeur et les amalgames sur la banlieue.

Les policiers, eux, ne cachent pas leur perplexité face au sang-froid et à la détermination du commando ayant mené la sanglante équipée qui a coûté la vie à Billal. Au terme de 24 heures d'investigation, la brigade criminelle a reconstitué le scénario de l'expédition punitive, orchestré avec méthode et dans le plus pur style mafieux. Peu avant 6 heures du matin, quatre inconnus pénètrent dans l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant