Villepin affirme avoir «alerté» Sarkozy

le
0
Ne pas chercher de boucs émissaires lors du débat sur l'islam, mener l'initiative face aux révoltes arabes ... L'ex-premier ministre affirme avoir eu un dialogue «direct et franc» avec le chef de l'État.

La rencontre était attendue, au lendemain de l'annonce par Dominique de Villepin de sa décision de quitter l'UMP et des divergences qu'il a citées pour justifier ce départ. L'ex-premier ministre a rencontré jeudi en fin de matinée à l'Elysée son éternel rival Nicolas Sarkozy. L'occasion d'un dialogue «direct, franc et républicain», a-t-il déclaré au terme de ce rendez-vous prévu pour 45 minutes mais qui aura finalement duré le double.

«J'ai eu le souci d'alerter le président de la République sur les grands enjeux et une situation grave sur le plan intérieur et sur le plan international, et j'ai eu le souci de rappeler ce que me paraissent être les grandes exigences face aux difficultés que nous traversons», a-t-il ajouté. Le fondateur du mouvement République solidaire était le troisième ancien chef de gouvernement invité à l'Elysée pour s'entretenir avec Nicolas Sarkozy de la présidence française des G8 et G20. Lionel Jospin et Jean-Pierre Raffarin l'ont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant