Villeneuve-sur-Lot : la gauche n'a pas suivi les consignes anti-FN

le
0
Selon une étude réalisée par Le Monde et l'Ifop, seuls 23% des électeurs de gauche auraient voté pour l'UMP et 15% auraient choisi le FN au second tour de la législative partielle.

Le front républicain s'est bel et bien fracturé à la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot. Une étude réalisée par Le Monde et l'Ifop confirme l'indifférence d'une partie des électeurs de gauche vis-à-vis du Front national. D'après cette enquête statistique, réalisée à partir des résultats collectés dans 149 des 167 bureaux de vote de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, seuls 23% des électeurs du socialiste Bernard Barral, éliminé dès le premier tour, se seraient reportés sur le candidat de l'UMP Jean-Louis Costes au second tour. Environ 15 % d'entre eux auraient voté pour le candidat FN Etienne Bousquet-Cassagne. Enfin, plutôt que de choisir entre UMP et FN, une majorité des électeurs socialistes (62%) aurait préféré s'abstenir ou voter blanc.

Il ne s'agit...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant