Ville numérique : le match Londres-Paris

le
0
Les deux villes se disputent le titre de capitale high-tech européenne. Face à la géante Silicon Valley, elles travaillent leurs atouts pour attirer les start-up.

Critère par critère, voici le résultat de la compétition franco-anglaise pour les entreprises innovantes.

Infrastructures: avantage Paris

Londres compte 1300 entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies et dispose de nombreux lieux pour accueillir des start-up dans la Tech City. Ce quartier consacré au numérique depuis 2010 est une initiative du premier ministre britannique David Cameron, et de Boris Johnson, maire de Londres. On y trouve notamment le Google Campus, consacré au développement des petites entreprises et au co-working, financé en partie par l'entreprise américaine. «Ce genre d'espaces de travail est nécessaire, car les loyers londoniens sont bien plus élevés que ceux de Paris», explique Grégory Vincent, entrepreneur français qui a monté sa start-up à Londres, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant