Villarreal se paie un Real sans allant

le
0
Villarreal se paie un Real sans allant
Villarreal se paie un Real sans allant

Nouvelle contre-performance pour Real Madrid, battu sur le terrain de Villarreal (1-0). Plus dans la réaction que dans l'action, les hommes de Rafa Benitez lâchent des points importants avant la trêve. Et c'est mérité.

Villarreal CF 1-0 Real Madrid CF

But : Soldado (9e)

On joue la 69ème minute de jeu à Villarreal. Pris dans l'étau du sous-marin jaune, le Real Madrid est en train de chavirer, mené au score depuis le début de la rencontre. Dans la surface de réparation, Karim Benzema est à la lutte avec Eric Bailly. Le duel de footballeurs se transforme en combat de judo quand la Benz, excédée par le traitement infligé par le roc ivoirien, décide d'enclencher un De-Ashi-Barai aussi soudain qu'inutile. Forcément, les deux hommes se regardent dans le blanc des yeux, Benzema mime le geste de la folie envers son marquage, Bailly répond verbalement et l'arbitre met fin à la rixe. Si aucun dégât physique n'est à signaler sur cette action, le mental du Real Madrid est à l'image de son buteur : friable. Et dans ses conditions, difficile d'obtenir un résultat final positif.

Bakambu met le jaune de chauffe


Au démarrage de la partie, personne ne sait si Cédric Bakambu s'est écouté la play-list de Stéphanie de Monaco avant d'accueillir les Madrilènes. Ce qui est sûr en revanche, c'est que l'ancien Sochalien débute la rencontre comme un ouragan. Sans aucune gêne, son petit pont sur Sergio Ramos suivi d'une accélération fulgurante rappelle que dans le football, vraiment tout est possible. Pas de pot malgré tout, puisque dans la foulée, la frappe de Jonathan Dos Santos heurte le poteau. Qu'à cela ne tienne, Bakambu remet ça. Sur une récupération haute de Bruno Soriano, le natif du Val-de-Marne fait danser Pepe avant de servir son compagnon d'attaque Roberto Soldado. Finisseur dans l'âme, l'ancien de la Casa Blanca fait se lever le Madrigal comme un seul homme, d'une subtile frappe entre les jambes de Keylor Navas (9e).



Même pas dix minutes de passées, et voilà déjà le Real Madrid obligé de courir après le score. Au-delà d'être menés, les Blancos ne parviennent pas à gagner la bataille de la possession du ballon. La BBC se contente d'une bribe d'occasion de but, quand…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant