Villa Léopolda : l'oligarque Prokhorov perd la main

le
0
La cour d'appel d'Aix-en-Provence a confirmé la perte par le milliardaire de son dépôt de garantie de 39 millions d'euros.

Décidément, l'oligarque russe Mikhaïl Prokhorov, le puissant patron du fonds d'investissement Onexim, n'arrive pas à sortir par le haut de l'aventure de l'achat de la villa Léopolda. Pour l'acquérir, il avait offert, il y a un peu moins de trois ans, 390 millions d'euros, faisant d'elle la propriété la plus chère du monde, avant de se rétracter. La cour d'appel d'Aix-en-Provence lui a, à nouveau, donné tort vendredi, dans le litige qui l'oppose depuis plus de deux ans à la vendeuse de cette magnifique propriété de Villefranche-sur-Mer, Lily Safra, la veuve du très riche banquier Edmond Safra. Prokhorov lui réclamait en effet la restitution des 39 millions d'euros de dépôt de garantie versés, en juillet 2008, lors de la signature de la promesse d'achat, promesse qu'il n'a finalement pas honorée, sans donner aucune justification.

Si les avocats de Lily Safra affichaient vendredi une grande satisfaction, l'homme d'affaires russe ne s'avoue pas encore vaincu : «M.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant