Viktor Ianoukovitch, un dur sous influences

le
0

PORTRAIT - Le président ukrainien, dépeint comme un personnage avide de pouvoir, a perdu la légitimité que lui avait conferée son élection en 2010.

Son portrait peinturluré, caricaturé, ou encore derrière des barreaux, s'affichait sur les murs de tous les QG de l'insurrection proeuropéenne en Ukraine, comme un rappel permanent du visage et de la nature de l'ennemi, un «contre-icône». Viktor Ianoukovitch a perdu ces dernières heures l'once de légitimité restante, que lui avaient conférée les urnes en 2010. Souvent dépeint comme un homme avide de pouvoir, obsédé par une improbable réélection en 2015, le président ukrainien est devenu un adepte des montagnes russes diplomatiques, menant un jeu difficile à décrypter.

Le 21 novembre, il prend de court toutes les chancelleries européennes, en mettant un coup d'arrêt à l'accord d'association avec l'Union européenne négocié depuis des années, au profit d'un rapprochement avec la grande voisine russe. Depuis, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant