Vigipirate maximum en Rhône-Alpes après l'attentat dans l'Isère

le , mis à jour à 17:08
0

PARIS, 26 juin (Reuters) - Le plan Vigipirate est porté à son niveau maximal pour trois jours dans la région Rhône-Alpes après l'attentat qui a fait un mort et deux blessés vendredi matin dans l'Isère, a annoncé François Hollande à l'issue d'un conseil restreint, à l'Elysée. "Toute la question est de savoir s'il y a des complices", a dit le chef de l'Etat dans une déclaration à la presse après avoir rappelé les circonstances de l'attaque, dont l'auteur présumé a été placé en garde à vue, ainsi qu'un contact et son épouse. "J'ai voulu aussi que soient tirées des conclusions et que nous portions le plan Vigipirate en alerte maximale dans la région Rhône-Alpes pour trois jours", a-t-il ajouté. "Nous devons faire en sorte que toutes les vérifications puissent être établies, tous les contrôles puissent être effectués dans les lieux, dans les gares, sur les sites industriels." Le président a par ailleurs dit avoir appelé son homologue tunisien Beji Caid Essebsi après l'attentat de Sousse. Il a dit ne pas pouvoir "confirmer la présence de Françaises ou de Français sur la liste des victimes" de cette attaque qui a fait au moins 27 morts selon le dernier bilan. (Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant