Vif rebond économique en Israël après la guerre à Gaza

le
0

JERUSALEM, 16 février (Reuters) - L'économie israélienne a connu au quatrième trimestre 2014 sa plus forte croissance en près de huit ans avec une progression de 7,2% en rythme annualisé à la suite du ralentissement provoqué par le conflit dans la bande de Gaza lors du trimestre précédent, montrent les statistiques officielles publiées lundi. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une croissance de 3,3% en rythme annualisé. Le rebond a été général, des exportations à la consommation intérieure en passant par les dépenses publiques et l'investissement. Cela porte le taux de croissance pour l'ensemble de l'année 2014 à 2,9%, davantage qu'une précédente estimation à 2,6% mais légèrement moins que le taux de 3,2% enregistré en 2013. Le conflit de 50 jours en juillet et août dans la bande de Gaza avait pesé sur l'activité au troisième trimestre, notamment dans le secteur touristique. Le croissance sur ce trimestre a néanmoins été révisée à la hausse, à 0,6% contre 0,4% précédemment et une contraction de 0,4% en première estimation. La dernière période de croissance aussi vigoureuse qu'au quatrième trimestre 2014 pour Israël remonte au premier trimestre 2007, quelques mois après une guerre au Liban. (Steven Scheer; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant