Vietnam-Le congrès entérine la non candidature de Dung au comité central

le
0
    HANOI, 25 janvier (Reuters) - Le XIIe Congrès du Parti 
communiste vietnamien a entériné lundi le décision du Premier 
ministre Nguyen Tan Dung, artisan de la récente vague de 
libéralisation économique, de ne pas briguer un siège au nouveau 
comité central, a-t-on appris auprès de plusieurs responsables 
politiques. 
    Ces responsables excluent par ailleurs que l'intéressé 
brigue par le biais d'élections internes le poste de secrétaire 
général du parti unique. 
    Agé de 66 ans, Nguyen Tan Dung, qui a exercé deux mandats à 
la tête du gouvernement, n'avait pas été inscrit sur la liste 
des candidats du comité central par le bureau politique 
lorsqu'il s'était mis d'accord avant l'ouverture du congrès sur 
les nominations à venir aux postes clés. 
    Six sources différentes au sein du PC ont confirmé à Reuters 
la décision prise par le XIIe congrès. Selon ces sources, qui 
ont requis l'anonymat, le Congrès a également permis au chef de 
l'Etat, Truong Tan Sang, de quitter ses fonctions. 
    Plus de 1.500 délégués, réunis en congrès depuis jeudi 
dernier, se sont prononcés lundi sur les dizaines de candidats 
proposés pour le nouveau comité central, étape cruciale vers une 
ascension politique, même si le bureau politique s'est déjà mis 
d'accord sur l'attribution des quatre fonctions suprêmes (le 
secrétaire général du parti, le chef de l'Etat, le président de 
l'Assemblée nationale et le chef du gouvernement). 
    Le secrétariat général du Parti devrait rester entre les 
mains du sortant, Nguyen Phu Trong, qui a la préférence du 
bureau politique. 
 
 (Martin Petty; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant