Vienne pourrait poursuivre Airbus aux USA et en Grande-Bretagne

le
0
    VIENNE, 24 février (Reuters) - L'Autriche, qui a engagé des 
poursuites contre Airbus et le consortium Eurofighter pour des 
soupçons de tromperie et d'escroquerie liés à une commande 
d'avions de chasse Eurofighter de deux milliards d'euros en 
2003, pourrait également mener une action en justice aux 
Etats-Unis et en Grande-Bretagne. 
    Le 16 février, le ministère autrichien de la Défense a 
annoncé poursuivre les deux groupes, les accusant d'avoir induit 
Vienne en erreur quant au prix d'achat, aux délais de livraison 
et aux équipements de ces appareils. Le préjudice subi par 
l'Autriche pourrait atteindre 1,1 milliard d'euros.   
    Un porte-parole du ministère de la Défense a confirmé 
vendredi l'information rapportée par le journal autrichien 
Krier. 
    "Du point de vue du respect de l'application de la 
réglementation américaine et britannique, il se pourrait que le 
recours à la justice de ces deux pays soit justifié en raison 
des nombreux accords de compensation avec des parties 
américaines", a-t-il expliqué. 
    Selon les conclusions du ministère de la Défense, Airbus et 
le consortium ont illégalement appliqué une surtaxe de presque 
10% sur le prix d'achat de 1,96 milliard d'euros pour ces 
contrats de compensation. 
    Ces contrats annexes, qui sont destinés à faire travailler 
des entreprises locales, sont habituels mais doivent en principe 
faire l'objet de déclarations séparées. 
    Airbus a vigoureusement rejeté ces allégations et personne 
dans l'entreprise n'a pu être joint pour commenter l'éventuel 
élargissement des poursuites. 
    "Il n'est pas exclu qu'au terme de l'enquête, on puisse 
faire une demande devant les autorités britanniques ou 
américaines", a déclaré le porte-parole du ministère. 
    L'Eurofighter est construit par un consortium regroupant 
Airbus, le britannique BAE Systems  BAES.L  et l'italien 
Leonardo  LDOF.MI . 
 
 (Shadia Nasralla, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Juliette Rouillon) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant