Vienne : les agriculteurs bloquent une entreprise de transformation de viande

le
2
Vienne : les agriculteurs bloquent une entreprise de transformation de viande
Vienne : les agriculteurs bloquent une entreprise de transformation de viande

Une trentaine d'agriculteurs bloque depuis ce mardi matin une entreprise de transformation de viande dans la Vienne. Les camions de l'entreprise sont bloqués par du fumier et des tracteurs. Les agriculteurs ont également déployé une banderole «stop à la braderie des produits agricoles français». Ils entendent ainsi dénoncer «une entreprise qui ne joue pas le jeu avec la viande française», a indiqué Philippe Moinard, président de la FNSEA en Poitou-Charentes. 

«Vivonne viande fait ses choux gras sur des importations de viandes qui sont transformées en France et qui laissent imaginer que c'est de la viande française. Ils vont chercher de la viande peu chère à l'étranger alors qu'on est dans un berceau où ils peuvent trouver facilement de la viande valorisable et transformable», a-t-il ajouté. Selon lui, «ça ne coûterait pas beaucoup plus cher aux ménages d'avoir des produits français dans les restaurations collectives notamment, qui représente une part importante de la consommation de viande en France». 

Mobilisation des agriculteurs devant les locaux de Vivonne viande #Vienne #agriculture pic.twitter.com/KObsbhsiw6— France Bleu Poitou (@Bleu_Poitou) 25 Août 2015

Le président de la FNSEA dans la Vienne, Denis Bergeron, a pour sa part critiqué «le manque de traçabilité» des viandes importées. «Nous, agriculteurs français, on a des contraintes de traçabilité qui pèsent sur les charges et on n'est plus compétitif avec ces viandes origine UE. Avec ces viandes importées, et qui sont découpées, on retrouve écrit sur les barquettes transformé en France, on joue sur les mots», a-t-il dénoncé, réclamant «de l'harmonisation au niveau européen». Les manifestants doivent être rejoints par d'autres agriculteurs en provenance des autres départements de Poitou-Charentes. Ils ont par ailleurs annoncé qu'ils mèneront des actions vendredi à La Rochelle, lors de l'université d'été du PS «pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b26crest le mardi 25 aout 2015 à 15:21

    la France exporte (encore) 40% de ses produits agricoles, essentiellement vers des pays de l'Union européenne. Et si les importations française étaient traités de même manière dans ces pays ? Ce n'est plus se tirer une balle dans le pied, la tête est visée !

  • mucius le mardi 25 aout 2015 à 15:18

    Qu'ils poussent cette entreprise à la failite et ça fera qqs chômeurs de plus.