Vienne : le passé nazi de la philharmonie

le
2
Sous le feu de la critique depuis des années, le prestigieux orchestre a accepté qu'une enquête, publiée à l'occasion du 75e anniversaire de l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne nazie, révèle son passé peu glorieux.

Correspondant à Berlin

L'Orchestre philharmonique de Vienne s'est transformé en véritable nid pour musiciens nazis après l'Anschluss de l'Autriche. Et il continua d'être dirigé par un ancien SS jusqu'à la fin des années 1960. Ce sont les conclusions d'une enquête menée par des historiens à l'initiative du prestigieux orchestre, sous le feu de la critique depuis des années pour son refus de faire la lumière sur son passé nazi.

Avant 1938, alors que le parti nazi était encore clandestin en Autriche, 20 % des musiciens de l'Orchestre philharmonique de Vienne appartenaient déjà au NSDAP, selon l'historien Oliver Rathkob, qui a coordonné les recherches. «À partir de 1938, la politique a mis la main de la façon la plus brutale s...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • farouxfr le lundi 11 mar 2013 à 17:00

    Parmi les musiciens français combien d'adhérents ou de sympathisants au parti communiste ?Il faut vraiment n'avoir rien à faire pour s'attarder à de telles çottises ! Eux au moins étaient des musiciens de talent, le PCF que nous a-t-il donné ?

  • LeRaleur le lundi 11 mar 2013 à 14:43

    Quand on a rien à faire, on revient sur le passé. Faudrait aussi revenir sur l'extermination des hindous par l'islam entre 1000 et 1500.