Vieira, Capello, Lippi : le grand débarquement des coachs en MLS ?

le
0
Vieira, Capello, Lippi : le grand débarquement des coachs en MLS ?
Vieira, Capello, Lippi : le grand débarquement des coachs en MLS ?

Alors que la saison régulière de MLS vient de se terminer et avant de connaître l'issue des play-offs de l'automne, la saison 2016 se prépare déjà. Et ce qui se dessine est intéressant, avec l'arrivée possible de quelques figures sur le banc, ce qui pourrait permettre de développer une culture tactique encore très perfectible et de continuer à asseoir la crédibilité de ce championnat, après l'arrivée récente de Gerrard, Drogba, Kaká, Pirlo, Lampard and co.

Quiconque mate un peu de MLS et fait preuve d'un tant soit peu d'objectivité finit par constater deux choses, une positive et une négative. Dans la colonne des plus, il y a les indéniables progrès réalisés pour crédibiliser le soccer en Amérique du Nord, le rendre de plus en plus populaire, de plus en plus incontournable sur la carte des sports locaux, ce qui était loin d'être gagné d'avance. Les franchises ont désormais quasiment toutes leur stade dédié avec une vraie belle pelouse naturelle, un bon 20 000 spectateurs de moyenne dans des enceintes d'une taille raisonnable pour afficher des taux de remplissage très corrects, similaires aux standards des grands championnats européens. Des supporters ont également été fidélisés, il y a de bonnes ambiances, des derbys, des enjeux, du spectacle, une moyenne de buts largement satisfaisante (2,76 par match cette saison), un regain d'intérêt des médias et des sponsors, une politique marketing au top En Amérique du Nord, on sait y faire s'agissant de sport spectacle, et la MLS est une vraie réussite sur tous ces à-côtés. Reste tout de même indéniablement un gros point noir : le jeu pratiqué reste encore très largement décevant. Et ça vient malheureusement encore remplir toute la colonne des moins. Il y a les approximations défensives effarantes, les matchs mal gérés, un sentiment de déséquilibre général chez beaucoup d'équipes, des maladresses techniques indignes d'une élite Bien sûr, les franchises ont de bonnes excuses, notamment la longueur des déplacements et une saison difficile à gérer avec un planning mal branlé et ces playoffs qui viennent s'ajouter au championnat régulier. Mais tout de même, il y a de quoi mieux faire et l'arrivée annoncée en 2016 de quelques figures sur les bancs de la MLS pourrait permettre au jeu pratiqué de s'améliorer.

Vieira, de City à City, choix casse-gueule ?


Les deux têtes de gondole du coaching qui pourraient débouler en Amérique du Nord sont italiennes. Il s'agit de Fabio Capello, au chômage depuis qu'il a été évincé du poste de sélectionneur de la Russie, et Marcello Lippi, qui a déjà réussi à s'exporter avec succès en Asie en offrant la C1 locale aux Chinois de Guangzhou Evergrande il y a deux ans. Les deux larrons ne sont certes plus tout jeunes – le premier nommé a 69 ans, le second 67 –, mais ils pourraient indéniablement apporter en matière de discipline tactique. Dans un tout autre registre, Patrick…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant