Vie privée sur Facebook : les comportements ont changé

le
0
Une université américaine vient de publier une étude menée sur sept ans. Elle démontre l'évolution de notre comportement face aux informations privées sur Facebook.

L'université de Carnegie Mellon vient de publier une étude sans précédents, dirigée depuis 2005, sur la divulgation d'information personnelles sur Facebook. En suivant l'évolution d'un panel de 5076 comptes durant sept ans*, ils ont pu tirer des conclusions sur l'évolution de nos comportements. Voici les points marquants.

o Toutes les données ne sont pas également partagées. L'étude classe les données du profil en trois catégories: les «personnelles» (date et ville de naissance, établissements fréquentés), les informations de «contact» (adresses de messagerie, téléphone et adresse) puis les «goûts» (groupes, livres et films favoris).

Premier constat: depuis les débuts de Facebook, toutes ces données n'ont jamais été partagées...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant