VIDÉOS. Une campagne sexiste de la Smerep arrêtée

le
0
Capture d'écran de l'une des publicités de la nouvelle campagne de la Smerep.
Capture d'écran de l'une des publicités de la nouvelle campagne de la Smerep.

La mutuelle étudiante Smerep doit abandonner une campagne de publicité jugée sexiste, mettant en scène notamment un personnage de "blonde" idiote, à la suite d'une décision du Jury de la déontologie publicitaire (JDP). Le JDP, saisi initialement par le cabinet de la ministre des droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, qui considère que la campagne véhicule "des stéréotypes dénigrants, notamment des propos et images profondément sexistes", a jugé la plainte justifiée, selon un communiqué publié la semaine dernière par cet organe de l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP). La Société mutualiste des étudiants de la région parisienne, interrogée lundi par l'Agence France-Presse, parle de "censure". La campagne de vidéos de l'agence Lowe Stratéus présente cinq "étudiants" qui expliquent pourquoi ils ont choisi la mutuelle Smerep. Elle pratique un humour décalé jouant sur les clichés associés aux jeunes.

Le film publicitaire intitulé "Clara, la blonde" met ainsi en scène une jeune fille blonde qui dit avoir adhéré à la Smerep parce que le tee-shirt de l'étudiant qui recueillait les adhésions lui a plu.

"Greg, le tombeur", dans un autre film, représente un jeune allongé sur des marches d'escalier qui explique avoir choisi la Smerep à cause du décolleté de la fille qui représentait la mutuelle et s'interrompt pour poursuivre une jeune femme passant à proximité.

"Censure"

La campagne a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant