VIDÉOS. Remaniement ministériel : réactions politiques et faits marquants

le
0
Florian Philippot critique le nouveau gouvernement.
Florian Philippot critique le nouveau gouvernement.

18 h 5. Passation des pouvoirs entre Manuel Valls et Bernard Cazeneuve au "ministère de l'ordre républicain", selon les mots du Premier ministre, à savoir le ministère de l'Intérieur. "Je quitte la Place Beauvau avec un pincement au coeur parce qu'il y a sans doute un goût inachevé. Nous avons beaucoup travaillé et avons obtenu des résultats dans la lutte contre la délinquance dans les zones de sécurité prioritaire (ZSP), mais aussi dans la lutte contre les cambriolages. (...) J'ai une grande confiance, car vous me succédez, et je connais votre finesse d'esprit, votre travail, votre volonté d'aller en permanence vers nos compatriotes", a déclaré Manuel Valls. "On ne fait pas de la politique sans aimer ce pays, sans vouloir servir nos compatriotes et ceux qui partagent les mêmes valeurs", a ajouté le nouveau Premier ministre. "Vous m'avez expliqué à quel point ce ministère est au coeur de l'État", a répondu Bernard Cazeneuve. "J'essaierai de faire au mieux dans ce grand et beau ministère de la République", a-t-il continué. 17 h 20. Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre UMP, réagit au remaniement. Et juge que le nouveau gouvernement "incarne davantage la continuité que le changement", et que cette continuité "inquiète beaucoup les Français" après leur "vote sanction" des municipales.17 heures. Cécile Duflot donne les clés du ministère du Logement et de l'Égalité des territoires à Sylvia Pinel, en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant