Vidéos plus longues, plein écran... Periscope et Facebook Live dopent leurs services

le
0
Vidéos plus longues, plein écran... Periscope et Facebook Live dopent leurs services
Vidéos plus longues, plein écran... Periscope et Facebook Live dopent leurs services

À quelques heures d'intervalle, Facebook Live et Periscope, les deux références en matière de retransmission en direct d'un flux vidéos depuis son smartphone, viennent de présenter de nombreuses nouvelles fonctionnalités.Facebook a d'abord annoncé que son service Live allait bénéficier de nouvelles fonctionnalités attendues comme le passage en plein écran et la possibilité de profiter des retransmissions en mode paysage ou portrait sur son terminal mobile (sous Android et iOS). D'autre part, la durée de ces vidéos diffusées en direct pourra atteindre les 4h, soit le double de ce qui était autorisé précédemment. Enfin, il va devenir possible de masquer les commentaires et réactions diverses des internautes. Toutes ces fonctionnalités sont en cours de déploiement et seront disponibles un peu partout dans le monde dans le courant de l'été.

De son côté, Periscope annonce via une mise à jour de son application mobile l'arrivée de l'autoplay, à savoir le lancement automatique des lives sous Android. Déjà présente sous iOS, l'intégration de Periscope dans le fil Twitter va devenir universelle et par conséquent être déployée sur tous les autres supports (Android, PC et Mac, etc.). Enfin, afin de faciliter la recherche de vidéos intéressantes à regarder, l'application va générer automatiquement de courts extraits (des "highlights") rendant compte de lives pouvant parfois durer plus d'une heure. Cela est destiné à booster le replay, à savoir revoir en différé certaines vidéos autorisées.

Le phénomène Periscope, lancé par Twitter, date de mars 2015. En un an, plus de 100 millions de vidéos ont été diffusées par ses utilisateurs. Début 2016, Facebook a emboité le pas à Periscope avec Live, un service quasi identique, mais avec une force de frappe de 1,5 milliard d'utilisateurs potentiels.

À noter que les deux services doivent faire face à une concurrence accrue du côté de YouTube qui permet maintenant de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant