VIDÉOS. Municipales à Marseille : Samia Ghali, la défaite en sifflant

le
0
Samia Ghali à Marseille, dimanche soir.
Samia Ghali à Marseille, dimanche soir.

Ils ont tout prévu. La scène de la victoire doit se jouer sur la terrasse d'un restaurant du Vieux-Port : La Suite. Ils ont installé le pupitre dès 19 h 30. Le buffet est garni de chips, de coca et de jus de pomme. La lumière et la musique sont celles d'une boîte de nuit.

"La mobilisation est en notre faveur", ont-ils fait fuiter auprès des journalistes... Qui sont donc très nombreux, à 20 heures, pour écouter le discours de la gagnante. Samia Ghali, "une femme, arabe, des cités" - c'est elle qui se définit ainsi - candidate du PS à la mairie de Marseille ? Elle y croit jusqu'au bout. Jusqu'au bout, elle pense qu'elle va battre Patrick Mennucci, son adversaire dimanche pour le second tour de la primaire du PS, qui désigne le futur adversaire de Jean-Claude Gaudin.

Peu après 20 heures, ceux de son équipe qui jusque-là étaient si confiants semblent gagnés d'un doute qui vire vite à l'inquiétude. Christophe Lopez, le porte-parole de Samia Ghali, et Ludovic Girard, son directeur de cabinet à la mairie des 15e et 16e arrondissements de Marseille, s'accordent un aparté. Ils se disent que "c'est trop tôt" pour fanfaronner. Effectivement.

"Un côté madone" Plus le dépouillement des bulletins de vote avance, plus Patrick Mennucci marque des points. Jusqu'à ce que l'écart soit trop grand. À 21 heures, il ne peut plus se réduire. Celle qui se présente comme "la candidate de Marseille" face au "candidat de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant