VIDÉOS. L'essentiel de la conférence de presse de François Hollande

le
0
La troisième conférence de presse du quinquennat était très attendue, après le Closergate.
La troisième conférence de presse du quinquennat était très attendue, après le Closergate.

19 h 15. Fin de la conférence de presse. Elle aura duré 2 heures 30.19 h 6. Sur la Roumanie et la Bulgarie dans l'Europe : "Ce n'est pas nous qui avons pris cette décision, ce sont nos prédécesseurs. Je n'ai pas signé les accords d'élargissement, ce sont d'autres. Mais je ne participerai pas de la peur, parce que cette peur-là a des conséquences."19 h 3. "Puisque nous sommes à la fin de la conférence de presse, je vais vous révéler une sorte de secret : s'il s'était trouvé que, pour la Syrie, il aurait fallu faire une frappe, nous étions en capacité de le faire. Peu de pays en ont la capacité. Nous ne l'avons pas fait, mais c'est parce qu'il y avait cette menace et cette crédibilité que nous avons pu obtenir que les armes chimiques soient détruites. L'enjeu, c'est de faire que la France reste une grande puissance [...] et en même temps que nous puissions nous replacer sur le plan économique."19 h 1. Le président défend sa politique africaine, soulignant que la France n'est "pas seule" et que "si elle n'était pas intervenue, personne ne l'aurait fait".18 h 46. François Hollande est interrogé par un journaliste étranger particulièrement pugnace qui souhaite savoir s'il tient compte de son "image" en tant que président de la République, une nouvelle allusion aux révélations de Closer. Réponse, en France, le respect de la vie privée est un principe important : "Nous avons...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant