VIDÉOS. L'avortement et l'égalité homme-femme devant l'Assemblée

le
7
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Au lendemain d'une manifestation d'opposants à l'IVG à Paris, les députés entament lundi après-midi l'examen du projet de loi pour l'égalité femmes-hommes, qui comprend deux dispositions visant à conforter le droit à l'interruption de grossesse, à rebours de l'Espagne. Le principal objet de ce projet de loi, défendu par la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem et déjà adopté en première lecture au Sénat en septembre, est d'inciter les pères à prendre un congé parental et de façon générale d'étendre la parité. Ce texte est globalement accueilli favorablement sur tous les bancs. Mais deux articles concernant l'IVG, l'un introduit en séance au Sénat, l'autre en commission à l'Assemblée en décembre, ont réveillé les querelles autour de l'avortement. Ils devraient n'être étudiés par les députés que vendredi, jour, coïncidence du calendrier, de la rencontre entre le président François Hollande et le pape François. Suivant une recommandation du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes, les députés ont voté en décembre en commission un amendement PS prévoyant qu'une femme puisse demander une IVG si elle "ne veut pas poursuivre une grossesse" et non plus parce que "son état (la) place dans une situation de détresse", comme écrit dans la loi Veil. En septembre, les sénateurs avaient adopté un amendement étendant le délit d'entrave à l'IVG, en prévoyant de sanctionner ceux voulant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6749774 le lundi 20 jan 2014 à 15:49

    En matière de parité les chefs d'entreprise sont complètement idiots. Ils ne devraient engager que des femmes puisqu'à compétences égales elles gagnent 20 % de moins que les hommes...Si on les pousse les hommes devraient arriver à porter les enfants. J'attends le décret. Avec VNB on peut s'attendre à tout et même davantage.

  • python75 le lundi 20 jan 2014 à 14:46

    @M1625665.. Lol...

  • M1625665 le lundi 20 jan 2014 à 13:13

    Et encore un sujet de diversion de la parts des socialos.Le prochain sera peut être :"l'influence du pet des moustiques sur le recul des falaises".

  • M4888303 le lundi 20 jan 2014 à 12:47

    Quels fouteurs de M... ces gouvernants actuels! Il faut encore qu'ils touchent à des sujets sensibles au sein de la France profonde.La LOI existante est un sage compromis entre les sensibilités de chacun!Attention au retour de balancier,cet amendement risque de déclancher une nouvelle opposition qui pourrait à terme se transformer en résultat à l'espagnole!!!

  • python75 le lundi 20 jan 2014 à 10:56

    Personnes aisées ou pas... Ces manifestants sont tous des suppots de l'église archaïque, rétrograde et intégristes... Encore une fois les femmes vont être le genre le plus martyrisé de tout les temps!!! Il faut défendre l'IVG coute que coute et développer les moyens contraceptifs...

  • lukefr le lundi 20 jan 2014 à 10:55

    il me semble que la notion de détresse étant subjective, il n'était peut etre pas necessaire de faire bouger les choses.... mais en tous cas, l'avortement est une avancée pour tous, sur laquelle on ne peut revenir.

  • peggy111 le lundi 20 jan 2014 à 10:44

    tout a fait d accord avec cette loi les manifestant n on rien a faire de la detresse de ses femmes a mon avis la plus partdes manifestant sont des personnes aisees