VIDÉOS. Fiona : l'effroyable mensonge

le
2
La petite Fiona, disparue le 12 mai dernier, et sa mère, Cécile Bourgeon, ici le 16 mai.
La petite Fiona, disparue le 12 mai dernier, et sa mère, Cécile Bourgeon, ici le 16 mai.

Elle a craqué. La maman de la petite Fiona a fini par révéler, mercredi, son terrible secret aux enquêteurs lors de sa garde à vue, à Perpignan. La petite fille de 5 ans n'a jamais mis les pieds au parc Montjuzet, sur les hauteurs de Clermont-Ferrand, le 12 mai dernier, comme l'affirmaient haut et fort la mère, Cécile Bourgeon, et son beau-père, Berkane Maklouf, un toxico marginal. Selon les premières révélations rapportées par l'avocat devant le commissariat de police de Perpignan mercredi soir, "sa fille est morte accidentellement à la suite de coups qu'elle n'a pas portés personnellement bien évidemment".

Les faits se seraient déroulés la veille ou l'avant-veille du 12 mai. Au cours d'une soirée très arrosée à laquelle participaient les cinq personnes placées en garde à vue depuis mardi soir, Fiona aurait reçu des coups mortels de la part du compagnon de Cécile Bourgeon. Ce dernier était d'ailleurs déjà bien connu des services de police pour des problèmes de violence et de toxicomanie. Il aurait rossé l'enfant alors qu'elle imitait sa maman enceinte en train de vomir. Berkane Maklouf l'aurait "corrigée" et mise au lit. L'avocat de Maklouf évoque un "accident domestique". "Il a reconnu un accident domestique et il a reconnu que le couple avait monté un scénario. Selon lui, l'enfant s'est étouffée dans son vomi. Ils l'ont trouvée le matin dans cet état et ont paniqué", a précisé maître Xavier Capelet à quelques...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8869453 le jeudi 26 sept 2013 à 11:39

    Cahuzac et d'autres ont légitimé le mensonge ua plus haut niveau... Bel exemple pour les petites gens !

  • mjjmimi le jeudi 26 sept 2013 à 08:04

    Quelle s. alope !