VIDÉOS. Édouard Martin crucifié par la droite et ses anciens camarades

le
0
Le syndicaliste Édouard Martin sera tête de liste PS aux européennes.
Le syndicaliste Édouard Martin sera tête de liste PS aux européennes.

Sans doute devait-il s'y attendre, mais Édouard Martin, qui a annoncé mardi soir sur France 2 qu'il serait tête de liste PS aux élections européennes de mai 2014 dans le Grand-Est, essuie une pluie de critiques de la part de ses anciens camarades ouvriers et de ses futurs adversaires aux européennes.

Il y a un peu plus d'un an, Édouard Martin, au bord des larmes, avait accusé publiquement de trahison François Hollande et Jean-Marc Ayrault après l'extinction des hauts-fourneaux de Florange : "Vous attendez quoi ? Qu'il y ait un malheur ici ? Eh bien, nous, nous allons être votre malheur si vous ne cessez pas ce mensonge, cette tromperie. C'est une promesse, et nous, on a l'habitude de les tenir, nos promesses. Voilà ce qu'on tient à dire ! Et à partir d'aujourd'hui, on prend possession de l'usine", avait déclaré le syndicaliste CFDT.REGARDEZ

Retournement de veste ? Pas tout à fait non plus, puisque le 26 septembre, les deux hommes s'étaient réconciliés à la faveur d'une visite du chef de l'État à Florange. Le président y avait annoncé l'ouverture d'un centre de recherches sur le site. Édouard Martin préfère parler de "cheminement". Dans une interview au Monde (payant), Édouard Martin répète qu'il n'a "jamais pensé faire de la politique" et "porte sur elle un regard très critique". Mais de fait, l'engagement politique de l'ancien syndicaliste est bel et bien un revirement. Quand il faisait la promotion de son livre,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant