VIDÉOS. Clermont-Ferrand : la mère et le beau-père de Fiona hués et insultés

le
4
Cécile Bourgeon lors de sa mise en garde à vue à Perpignan.
Cécile Bourgeon lors de sa mise en garde à vue à Perpignan.

"Je suis innocent !" Le poing levé à travers la vitre de la voiture des policiers l'accompagnant jusqu'au palais de justice de Clermont-Ferrand, Berkane Malkouf a bravé une foule haineuse qui l'attendait à l'entrée, avant de s'engouffrer dans les sous-sols du bâtiment pour être présenté au juge d'instruction. Le beau-père de la petite Fiona a été mis en examen pour "coups mortels" sans intention de donner la mort, recel de cadavre et non-assistance à personne en danger avec circonstances aggravantes. Des faits passibles de 30 ans de réclusion criminelle. Mais, celui que son ancienne compagne accuse a visiblement décidé de ne pas se laisser faire. Rapatrié manu militari sur la capitale clermontoise, il a commencé par changer d'avocat, abandonnant celui commis d'office à Perpignan où il était en garde à vue pour Me Mohamed Khanifar, l'un des avocats les plus réputés de la place clermontoise.

Ambiance haineuse

Quelques secondes plus tard, Cécile Bourgeon est arrivée à son tour au palais de justice à bord d'un véhicule de police dans une ambiance de franche curée. "Honte à elle !" crie cette femme au brushing impeccable. "Je suis venue exprès pour cracher sur sa voiture. C'est une abomination ce qu'elle a fait à son enfant. On ne peut pas comprendre quand on est mère et grand-mère comme moi." Non loin de là, quelques connaissances de Cécile Bourgeon ont aussi fait le déplacement spécialement pour "la voir". Elles ont fait partie...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4426670 le vendredi 27 sept 2013 à 16:55

    Je propose de rétablir le pilori en place publique: je suis sur que la récidive baissera.

  • LeRaleur le vendredi 27 sept 2013 à 16:54

    La seule justice, une AK47.

  • M4426670 le vendredi 27 sept 2013 à 16:54

    Vivement les jurés populaires. On gagnera du temps et de l'argent.

  • M2280901 le vendredi 27 sept 2013 à 16:35

    un suédois meurtrier en plus ...