VIDÉOS. Chômage : quand François fait du Hollande

le
29
François Hollande, président de la République.
François Hollande, président de la République.

Docteur François et Mister Hollande ont encore frappé ! Quelques heures avant la publication des chiffres du chômage d'octobre, le président de la République a lui-même semé une belle confusion au cours d'un déplacement à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).Premier acte, 10 h 30. "C'est vrai que j'ai fixé l'objectif de l'inversion de la courbe du chômage, pour parler plus clair encore, de la baisse du chômage", d'ici la fin de l'année, lance François Hollande en ouvrant une table ronde dans une PME qui doit signer des contrats de génération. "C'est une bataille que nous avons engagée, elle se fera mois par mois, elle s'est faite mois par mois, et nous devons y travailler sans cesse et ça nous prendra tout le temps qui est nécessaire, ce mois-ci comme les autres mois", ajoute-t-il. "Mais ce qui compte, c'est cette tendance que nous devons maintenant imposer, c'est que le chômage doit cesser d'augmenter", insiste le président de la République."Oui"

Aussitôt, les journalistes présents assimilent cette déclaration à un (nouveau) rétropédalage de François Hollande, qui n'a eu de cesse de rappeler les mois derniers que son objectif pour inverser la courbe du chômage était fixé à la fin de l'année. Certes, les chiffres du chômage au 31 décembre ne seront connus qu'à la fin du mois de janvier 2014. Mais, à l'évidence, les déclarations du président entretiennent le flou. Et quand c'est flou...Un flou renforcé par une deuxième déclaration...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le jeudi 28 nov 2013 à 22:20

    C'est vrai que c'est facile de faire soit disant diminuer le chômage en augmentant le nombre de fonctionnaires et ceux des régimes spéciaux (c'est le contribuable qui paie !)Qu'elle équipe de bras cassés, la seule satisfaction c'est qu'Hollandouille fasse cracher leur pognon à ceux et celles qui ont votés pour lui, n'est ce pas PSDI, Gylberto et consorts...

  • skwaal le jeudi 28 nov 2013 à 14:39

    Hollande emmène la France dans le mur avec sa clique. Le tout en klaxonnant, pétri de son auto-satisfaction... pitoyable

  • tecni le jeudi 28 nov 2013 à 14:30

    Désolant.Il y avait pourtant d'autres personnes au Parti Socialiste pour remonter le moral des Français.

  • Isegoria le jeudi 28 nov 2013 à 14:29

    Grollande nous prépare une petite opération sous faux drapeau comme écran de fumée avant la fin de l’année...

  • kejocol le jeudi 28 nov 2013 à 14:13

    NEU NEU et la nature du grand tout mou revient au galop. Pas credible et un peu menteur, en fait comme Sarko. et bien, le changement c pour 2018 qd NEU NEU sera parti.

  • fernan.p le jeudi 28 nov 2013 à 14:05

    "Quand le président parle de mois de labeur, c'est sur la baisse du nombre de chômeurs, mais l'objectif d'inversion de la courbe d'ici à la fin de l'année est bien évidemment maintenu". TRADUCTION La courbe au 31/12 sera magouillée et le chômage continuera a augmenter CQFD

  • M3051518 le jeudi 28 nov 2013 à 14:02

    Bon à rien. . . Et puis c'est tout ! ! ! :(((((((((((

  • dezeaux le jeudi 28 nov 2013 à 13:35

    quelle tristesse

  • 2445joye le jeudi 28 nov 2013 à 13:29

    Digne du: "Je deviendrai surement Président de la République. Il y a seulement un doute sur la date" prononcé, avec humour, par Michel Rocard.

  • Cambio17 le jeudi 28 nov 2013 à 13:26

    "Le changement c'est maintenant..." Oui effectvement quel changement ?!