VIDEOS; Cahuzac n'a «aucun souvenir» d'une réunion à l'Elysée le 16 janvier

le
7
VIDEOS; Cahuzac n'a «aucun souvenir» d'une réunion à l'Elysée le 16 janvier
VIDEOS; Cahuzac n'a «aucun souvenir» d'une réunion à l'Elysée le 16 janvier

Pour la seconde fois Jérôme Cahuzac a été auditionné ce mardi après-midi par la commission d'enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur la façon dont le gouvernement a géré son affaire de fraude fiscale. Et pour la seconde fois, les membres de la commission sont restés sur leur faim. Souvent retranché derrière des trous de mémoire et la fragilité de ses souvenirs, il a indiqué ne pas se souvenir de la réunion du 16 janvier à l'Elysée, évoquée par Pierre Moscovici la semaine dernière lors de son audition par cette même commission, présidée par le député UDI Charles de Courson.

Lors de cette mystérieuse rencontre du 16 janvier, le ministre de l'Economie avait informé François Hollande et Jean-Marc Ayrault de la possibilité d'interroger la Suisse sur l'existence ou non d'un compte de l'ancien ministre du Budget dans une banque helvétique. «Il y a eu, non pas une réunion, mais quelques mots dans la salle à côté du conseil des ministres, où Jérôme Cahuzac a été informé du lancement de la procédure» selon Pierre Moscovici.

Sauf que lors de sa première audition, Jérôme Cahuzac avait affirmé, sous serment, le contraire: «Pierre Moscovici ne m'a jamais informé de cette procédure.» Ce mardi , il a réitéré : «Je n'ai aucun souvenir d'une réunion dans le bureau du président de la République», a déclaré Jérôme Cahuzac, ajoutant n'avoir pas souvenir non plus d'un échange à l'issue du conseil des ministres à la même date. «Selon moi, cette réunion n'a pas eu lieu», a-t-il ajouté. «Nous n'avons pas les mêmes souvenirs», a-t-il répété, comme on lui demandait s'il contestait les propos de Pierre Moscivici.

VIDEO. Cahuzac n'a «aucun souvenir» d'une réunion

L'enjeu est de taille : l'existence de cette réunion est en effet une véritable arme pour les députés de l'opposition, qui doutent de la réalité de la «muraille de Chine» que Bercy assure avoir érigée dès ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 24 juil 2013 à 08:52

    Dans cette affaire , on a indiscutablement la preuve qu'il y a un menteur...LEQUEL ?...Mosco ou Cahu ?...vraisemblablement Cahu ...Donc, tout le staff présidentiel était au courant, le Président en tête...et point barre !!!...

  • frk987 le mardi 23 juil 2013 à 22:39

    S'il a perdu son agenda, qu'il demande à sa secrétaire, nous prend vraiment pour des billes. Il n'a pas à se souvenir ou pas, il a à dire : il y avait ou bien il n'y avait pas de réunion , NUANCE !!!!

  • M7523987 le mardi 23 juil 2013 à 20:40

    Il protège bien entendu le "grand chef" !!! c'est évident qu'ils mentent tous

  • dhote le mardi 23 juil 2013 à 20:22

    Ou est le brillant orateur qui répondait sans notes aux questions au gouvernement? Il était , cet après midi, minable enfermé dans son mensonge. Qui veut -il protéger???

  • gmich10 le mardi 23 juil 2013 à 19:52

    Cette bande à Pédalo est vraiment lamentable !!

  • mlaure13 le mardi 23 juil 2013 à 19:40

    Il y a obligatoirement un menteur...et à partir de là, ça ne peut être que lui !...Donc, toute cette équipe au pilori !...

  • j.delan le mardi 23 juil 2013 à 18:56

    Victime d'une amnésie ULTRA SELECTIVE ce "pauvre" homme pourchassé par des gens mal intentionnés