VIDÉO. Vol MH370 : la colère et le désespoir des proches

le
0
Les proches des passagers ne font pas confiance aux autorités malaisiennes.
Les proches des passagers ne font pas confiance aux autorités malaisiennes.

Des dizaines de proches des victimes chinoises du vol MH370 ont manifesté leur douleur et leur colère mardi devant l'ambassade de Malaisie à Pékin, tandis qu'à des milliers de kilomètres, les recherches étaient suspendues pour cause de mauvais temps dans le sud de l'océan Indien, où l'avion s'est abîmé le 8 mars. Quelque 200 proches des 153 passagers chinois se sont rassemblés devant l'ambassade malaisienne, protégée par des centaines de policiers. "Mon fils, mon fils, rendez-moi mon fils", s'est écrié un père éploré, entouré d'autres personnes qui brandissaient le poing en exigeant de rencontrer des responsables malaisiens.REGARDEZ le désespoir et la colère des prochesPlus tard dans la journée, l'ambassadeur de Malaisie en Chine, Iskandar Sarudin, a essuyé une volée d'insultes lorsqu'il a rendu visite aux familles dans l'hôtel où elles sont accueillies depuis le début de l'affaire. Nombre de ces familles chinoises sont toujours convaincues que Kuala Lumpur leur cache la vérité et demandent des preuves que l'avion s'est bien abîmé en mer, comme l'a annoncé la veille le Premier ministre malaisien Najib Razak, sur la foi de nouvelles données satellitaires."Bonne nuit"Mais la récupération d'éventuels débris devra attendre. La zone de recherches, dans le sud de l'océan Indien, était balayée mardi par des vents violents accompagnés de fortes pluies, des conditions jugées trop dangereuses pour les équipes de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant