VIDÉO. Voile - Transat AG2R : Gahinet-Meilhat, le triomphe de Gustavia

le
0
Les vainqueurs Gwénolé Gahinet et Paul Meilhat (Safran-Guy Cotten) à leur arrivée à Saint-Barthélemy.
Les vainqueurs Gwénolé Gahinet et Paul Meilhat (Safran-Guy Cotten) à leur arrivée à Saint-Barthélemy.

À Saint-Barthélemy, la réussite à plusieurs visages. Il y a celles des centaines de touristes, heureux de pouvoir profiter, à coups de milliers d'euros, de la quiétude des lieux. Il y a ceux qui en jouissent au quotidien, au rythme des saisons et des vagues qui s'échouent sur le rivage. Et il y a ceux, enfin, pour qui Saint-Barthélemy est l'issue heureuse d'un périple commencé il y a 23 jours : les skippers de la Transat AG2R. Les premiers à voir ce petit caillou des Caraïbes, ce sont Gwénolé Gahinet et Paul Meilhat à bord de Safran-Guy Cotten. À l'approche du port de Gustavia, les deux hommes, barbes légèrement prononcées, restent vigilants et effectuent leurs dernières manoeuvres avec précision. Quelques minutes plus tard, enfin sur le rivage, les deux skippers de 30 et 31 ans laissent exploser leur joie. "On a eu le temps de savourer", "c'est comme un rêve vu le niveau des concurrents". Des bribes de mots échangés entre les embrassades et les sourires. Les deux hommes viennent de remporter la course la plus prestigieuse de leur carrière.

Un duel haletant avec Macif

Une victoire après 23 jours, 17 minutes et 58 secondes de navigation acquise au bout du suspense : leurs premiers poursuivants, Fabien Delahaye et Yoann Richomme (Skipper Macif), pointaient à moins de dix milles nautiques depuis deux jours. Ils termineront finalement à un peu plus d'une heure (1 heure, 6 minutes et 53 secondes). Une navigation à vue, donc, entre des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant