VIDÉO. "Tous à poil !", le livre qui défrise Copé

le
15
Jean-François Copé estime que les Français en ont assez que le gouvernement s'immisce dans leur vie privée.
Jean-François Copé estime que les Français en ont assez que le gouvernement s'immisce dans leur vie privée.

"À poil, ça veut dire tout nu. Et se mettre tout nu, c'est pas rien ! Quand on se déshabille, on se découvre, on se dévoile... on se sent gêné d'être tout nu comme un ver. [...] Pourtant, si on y réfléchit, qu'on soit un bébé, un docteur ou une boulangère ; qu'on soit une fille, un garçon ou une vieille mémé ; qu'on soit petit, gros, bronzé ou poilu... on a tous des fesses, un nombril, un sexe et même des grains de beauté." Ainsi se dévoile, sur sa 4e de couverture, Tous à poil !, un livre qui, selon Jean-François Copé, figure sur la liste des ouvrages recommandés aux enseignants du premier degré par le Centre national de documentation pédagogique (CNDP).Après les ABCD de l'égalité, une "expérimentation hasardeuse", selon le président de l'UMP, ce livre destiné aux enfants serait d'après Jean-François Copé un vecteur de l'enseignement de la théorie du genre à l'école. Interrogé lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, il l'a brandi en dénonçant une nouvelle tentative du gouvernement "de s'immisce[r] dans leur vie intime".S'accepter comme on estÀ y regarder de plus près, le principe de l'ouvrage apparaît pourtant bien différent : "Sur chacune des pages est représenté un personnage ordinaire ou particulier, qui fait partie du quotidien ou de l'imaginaire des enfants, en train de se déshabiller. Les personnages peints existent, mais ne posent pas. Nous les voyons se déshabiller, acte quotidien...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 11 fév 2014 à 11:05

    N.Mestre présidente des Enfants d'Arc-en-ciel, une association de familles homoparentales, elle-même enseignante. "Depuis quelques mois, nous avons davantage de témoignages d'enfants d'homos qui ont été visés par propos discriminants de la part de leurs camarades".. Elle évoque une petite fille de maternelle qui s'est entendu dire "Tu as deux mamans, ce n'est pas normal! On va les tuer!". Parents affolés !...MERCI, MONSIEUR LE PRESIDENT DES MINORITES DU DIABLE …

  • papysoft le mardi 11 fév 2014 à 07:46

    bientot les pédophiles vont pouvoir faire une formation pour devenir professeurs des écoles et vendre des pétards dans les classes !!!!!!!!!

  • M8252219 le lundi 10 fév 2014 à 20:49

    une différence physique est aussi une inégalité :je ne suis pas médaillé olympique mon physique ne me le permet pas et ce n'est pas un construit social. on à souvent besoin de de petit pois chez soi

  • M5441845 le lundi 10 fév 2014 à 20:16

    A quand, tous a poil au gouvernement? Sûr qu'il y aura beaucoup de journalistes à la sortie du conseil des ministres. La côte de Belkacem va encore monter.

  • M363422 le lundi 10 fév 2014 à 19:02

    Lire "nous ne sommes pas identiques ni égaux. un garçon et une fille ne sont pas identiques ni égaux dans.." montre le niveau de compétence de biens des post-illonneurs qui s'illustrent ici. Copé à donc quelques chances..il y a encore plus Médio... que lui.Faut-il être identiques pour être égaux? En quoi une différence est-elle une inégalité? Une différence physique est une donnée..une inégalité est un construit social.

  • M8252219 le lundi 10 fév 2014 à 18:06

    POURQUOI PAS EN ÉCOLE UN CAMP DE NATURISTES POUR GAMINS ET GAMINES

  • M8252219 le lundi 10 fév 2014 à 18:04

    les écoles pourraient revenir au costume" TOUT LE MONDE À POIL " grave problème chacun peut constater à ce moment là que nous ne sommes pas identiques ni égaux. un garçon et une fille ne sont pas identiques ni égaux dans leur appareil le plus simple ni les petits les grands les gros les maigres anorexiques ou pas avec des taches de rousseurs.JE SOUHAITE QU'UN PSY S'OCCUPE SÉRIEUSEMENT DE CES FADAS D'ÉLUS QUI VEULENT AU NOM DE JE NE SAIS QUELLE IDÉOLOGIE TRAUMATISER NOS ENFANTS

  • jyth01 le lundi 10 fév 2014 à 16:00

    Les ex beatniks et soixante-huitards frustrés tentent toujours de laisser une trace dans l'histoire...il tentent d'y entrer par le petit bout qui pend, à défaut d'avoir réussi autrement. A leur décharge on leur a fait croire qu'il existait une exception franchouillarde, qui n'est en fait qu'un racisme intellectuel

  • NYORKER le lundi 10 fév 2014 à 15:07

    ça le défrise pas de la tête avec le peu de cheveux qu'il lui reste , mais pluttot les poils du C..

  • NYORKER le lundi 10 fév 2014 à 14:50

    Ca va finir en partouze tout ça