VIDÉO. Terrorisme, racisme, centrisme : le point politique de la semaine

le
0
Christiane Taubira a estimé que le soutien des politiques à son égard avait tardé à se manifester.
Christiane Taubira a estimé que le soutien des politiques à son égard avait tardé à se manifester.

Samedi, la France apprend avec effroi la disparition de deux journalistes, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, en poste à RFI, assassinés au Mali. Pour Laurent Fabius,"c'est un crime contre la liberté d'informer et d'être informé". Une enquête est ouverte et toute la classe politique s'indigne de cet assassinat.

L'écotaxe n'en finit plus de faire parler d'elle. À qui la faute ? Rappelons que l'écotaxe a été votée à la quasi-unanimité en 2008, sous le gouvernement Fillon. La gauche hérite de l'affaire, tente de placer le texte dans le budget 2014 et finalement fait machine arrière. Pour Benoît Hamon, le problème de cette écotaxe, c'est que sa remise en cause coûterait 800 millions d'euros.

"C'est une attaque au coeur de la République." Tels sont les mots de la garde des Sceaux Christiane Taubira pour désigner les propos racistes dont elle est la cible. Jean-Marc Ayrault condamne ces dérives, l'hémicycle ovationne la ministre, à l'exception des députés UMP.

Cela faisait onze années que Borloo et Bayrou n'avaient pas tenu une conférence de presse commune. C'est chose faite pour célébrer les retrouvailles de l'UDI et du MoDem au sein d'un nouveau mouvement, L'Alternative. Pour François Bayrou, "ce rassemblement-là, c'est un rassemblement pour sortir la France du marasme politique dans lequel elle se trouve".

Le Point.fr vous propose de revoir les déclarations politiques chocs de cette dernière semaine. Pour ne rien manquer de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant