VIDÉO. Stages : contre les abus, un nouveau tour de vis en préparation

le
13
Photo d'illustration
Photo d'illustration

François Hollande en avait fait la promesse : il fallait encadrer les stages en entreprise "pour empêcher les abus". Mercredi, l'Assemblée nationale se penche sur le sujet. Objectif de la proposition de loi présentée par la députée Chaynesse Khirouni, et défendue pour le gouvernement par Geneviève Fioraso : développer cette pratique, notamment à l'université, mais aussi mieux l'encadrer et améliorer le statut des stagiaires. Des objectifs pas forcément faciles à concilier.Pour ce faire, la ministre de l'Enseignement supérieur défend l'idée de limiter des stages à six mois et la désignation dans l'entreprise d'un tuteur responsable du suivi pédagogique du stagiaire. Une mesure destinée à empêcher l'utilisation de ce statut à des fins de remplacement de CDD ou de postes laissés vacants dans l'entreprise. Car la ministre insiste : un stage ne doit pas être considéré comme une manière de tester un potentiel futur salarié, mais comme un moyen de formation, pendant toute la durée des études, et pas seulement en fin de cursus. C'est justement pour lutter contre le recours excessif aux stages dans certaines entreprises que le nombre de stagiaires sera limité en fonction des effectifs en présence. Une limite qui devra toutefois être fixée par décret en Conseil d'État.Encourager les expériences professionnelles Et pour que le stage ne se transforme pas en séances de "café-photocopies", la proposition de loi précise qu'un tuteur doit...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5299935 le mercredi 19 fév 2014 à 08:04

    J'ai 68 ans; durant toute ma carrière j'ai pu constater qu'un grand nombre d'entreprises usaient et abusaient du statut de stagiaire..... Aujourd'hui je fréquente malheureusement trop souvent la pharmacie ce qui m'a permis de constater sur les cinq personnes présentes au comptoir qu'il y avait toujours un(e) voire 2 stagiaire parmi elles.

  • tamtou le mercredi 19 fév 2014 à 07:21

    j'ai travaillé dans une 15aine d'entreprises durant ma carrière, des petites à des grandes du CAC40, j'ai jamais compté plus 1 ou 2 stagiaires maxi

  • Fenix007 le mercredi 19 fév 2014 à 01:46

    Seule abus les employeurs ne veulent pas de stagiaire même gratuitement

  • Fenix007 le mercredi 19 fév 2014 à 01:46

    Les jeunes n'arrive pas trouver de stage c'est le problème numéro 1 sans faire un bon stage qui a un un rapport avec sa formation il a presque aucune chance de trouver un travail

  • Fenix007 le mercredi 19 fév 2014 à 01:44

    Déjà c'est dur de trouver un stage, c'est aussi dur que trouver un travail, Tellement que les jeunes sont désespéré qu'ils accepte n'importe quoi pour vu que l'employeur accepte en tant que stagiaire.Il devrait obliger les entreprises à prendre des stagiaires, personnellement je vécu tout ça c'est pas facile de trouver un stage qui correspond a ta formation

  • paspil le mercredi 19 fév 2014 à 00:17

    il y a les CDI et les stagiaires à vie faire des etudes pour avoir 400 E c est pas de bol

  • prott1 le mardi 18 fév 2014 à 21:58

    20% de l'effectif est stagiaire à la BNP voilà dans quel genre de boite se trouvent les abus !

  • a.masos le mardi 18 fév 2014 à 20:35

    J aurais été patron j aurais fais la même chose CQFD lol

  • mucius le mardi 18 fév 2014 à 20:02

    Ces idiots imaginent qu'ils vont remplacer des stages par des CDD. Ce sera moins de stages. Point final et c'est bien fait pour leur g... de collectivistes formés à la lutte des classes!

  • mucius le mardi 18 fév 2014 à 20:00

    Les jeunes trouveront moins facilement des stages. Voila le résultat du "travail" de ces abr.utis de députés!