VIDÉO. Schumacher : état "critique" malgré une "légère amélioration"

le
0
Ce matin, il y a un peu de mieux pour rapport à hier, selon ses médecins. Attention, il y a encore beaucoup de chemin.
Ce matin, il y a un peu de mieux pour rapport à hier, selon ses médecins. Attention, il y a encore beaucoup de chemin.

13 heures. REGARDEZ la conférence de presse à l'hôpital de Grenoble ce matin :12 heures. Présent au "titre d'ami" depuis dimanche au CHU de Grenoble, le Pr Gérard Saillant, qui dirige aujourd'hui l'Institut du cerveau et de la moëlle épinière, a appelé les nombreux journalistes venus du monde entier à "ne pas mettre de pression sur le monde médical". "Il ne faut pas se dire "c'est gagné". Il faut se dire qu'il y a des hauts et des bas et que c'est un peu mieux qu'hier, que globalement sur 24 heures c'est un peu mieux qu'au début. Mais il faut rester réaliste", a-t-il insisté. Il n'est "pas hors de danger", demeurant dans un "état critique" et "fragile".11 h 20. "Ce matin, il y a du mieux, mais vous dire qu'il est hors de danger, c'est impossible", déclare J.-F. Payen. "Nous avons une stratégie médicale qui est de corriger les anomalies qui persistent et nous devons nous donner du temps grâce à la stabilisation observée depuis hier soir", ajoute-t-il. Il n'y a pas de nouvelle opération prévue après le scanner de contrôle fait ce matin malgré la présence de nombreux hématomes intracrâniens.11 h 15. "Les heures à venir sont cruciales. Hier, une fenêtre d'amélioration de l'état du patient s'est présentée et en accord avec sa famille, nous avons opéré pour la deuxième fois durant deux heures avec succès à 22 heures", précise Jean-François Payen, le chef du service de réanimation. "Le pronostic...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant