VIDÉO. Russie : des Pussy Riot arrêtées à Sotchi ont été libérées

le
0
Le stade olympique de Sotchi.
Le stade olympique de Sotchi.

Deux membres du groupe contestataire russe Pussy Riot, libérées fin décembre après 21 mois de détention, ont annoncé mardi qu'elles avaient été interpellées dans le centre de Sotchi, pendant les Jeux olympiques. Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina et plusieurs autres personnes ont été appréhendées dans le centre de Sotchi, dans le cadre d'une affaire de cambriolage dans un hôtel de la ville qui accueille les JO du 7 au 23 février. Les deux membres des Pussy Riot sont en visite à Sotchi depuis environ deux jours en vue d'enregistrer une nouvelle chanson pour marquer leur opposition au président Vladimir Poutine. "Nous avons été arrêtées... et sommes accusées de vol", a écrit Nadejda Tolokonnikova sur son compte Twitter. "Quand nous avons été arrêtées, nous n'avions entrepris aucune action, nous nous promenions simplement dans Sotchi", a-t-elle ajouté. "Il n'y a eu aucun usage de la force pendant l'interpellation", a-t-elle ajouté. Selon Nadejda Tolokonnikova, une troisième membre des Pussy Riot aurait également été interpellée. Maria Alekhina, membre du groupe, a confirmé qu'elle avait été arrêtée. Vol avec effractionNadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina ont été appréhendées à 30 kilomètres du principal site olympique de Sotchi, au bord de la mer Noire, et conduites dans un poste de police du district d'Adler. "Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina sont interrogées par la police d'Adler au sujet du vol avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant