VIDÉO. Quand Cameron allume la politique de François Hollande

le
72
Le Premier ministre n'a cité aucun pays en particulier dans sa tribune publiée par le Times.
Le Premier ministre n'a cité aucun pays en particulier dans sa tribune publiée par le Times.

Dans une tribune publiée mercredi par le Times, le Premier ministre britannique David Cameron vante les mérites de l'économie de son pays. Un plaidoyer pro domo aussitôt interprété par le quotidien de Londres comme une critique à peine voilée contre la France. La Grande-Bretagne va renouer avec la croissance grâce à une politique économique qui tourne le dos aux "grandes erreurs ayant conduit à la grande récession : plus d'emprunts, plus de dépenses et plus de dette", écrit ainsi le Premier ministre. Bien que M. Cameron n'ait pas nommé la France, le Times y voit une critique contre la politique économique menée par Paris et une pique à l'adresse du président français François Hollande. Ses remarques "vont être largement interprétées comme une attaque à l'endroit de M. Hollande, sous pression alors que l'économie française continue à se débattre" dans la crise, écrit ainsi le journal. "2014 sera l'année où nous commencerons à faire de la Grande-Bretagne la grande success-story post-grande récession", écrit encore David Cameron. Mais, "nous ne devons pas ressusciter les dangereuses idées qui nous ont plongés dans la crise au moment où nous commençons à en sortir", avertit toutefois le Premier ministre, accusant le Parti travailliste, qui a perdu le pouvoir en 2010, d'être à l'origine de la sévère récession dans laquelle a été plongée la Grande-Bretagne.Cameron : "un petit monsieur" (Cambadélis) "Et si...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psevelin le samedi 4 jan 2014 à 20:01

    J'ai connu un mec de droite une fois, il avait dix fois plus de classe.

  • a.chenal le vendredi 3 jan 2014 à 13:13

    encore une raison de plus d'avoir honte d'être français... heureux anglais !vite, débarrassons nous de cette 5e république !

  • peggy111 le vendredi 3 jan 2014 à 11:47

    pauvre nul reduire les avantages des pauvres pour remonter les finances mais lui a t il baisser son salaire

  • 445566ZM le vendredi 3 jan 2014 à 11:35

    Nous sommes dans un bus qui va dans le mur en accélerant. Le budget 2014: les revenus de 300 milliards, et les dépenses de 380 mds, donc 80 mds de dette supplémentaire. Avez-vous entendu parler de ce déficit de 27% ? Il est plus sympathique de le ramener au PIB, et il représente "seulement 4%.

  • M9095115 le vendredi 3 jan 2014 à 09:58

    Cambadélis traitant Cameron de petit Monsieur.Une honte pour la France entière cette equipe de socialos incompétents poussant la France dans la pauvreté.Une bande de nuls qui pousseront même la France à la révolution.Cameron a raison et Cambadélis n'a même pas la capacité de le reconnaitre.C.ancre

  • b.renie le vendredi 3 jan 2014 à 06:18

    Il est clair que LA politique conduite par les socialistes sous l'autorité de Mr HOLLANDE recèle trop de contradictions pour produire de bons effets,et depuis 1981 l'endettement public a remplacé l'inflation dépréciant les monnaies nationales pour financer les déficits publics. Ainsi le budget français est plombé par le coût du service de la dette. USA et Angleterre eux sont libres de créer des dollars et des livres. Mais les deux solutions sont dangereuses à terme pour l'activité économique.

  • M9722583 le vendredi 3 jan 2014 à 00:37

    Le Premier ministre britannique David Cameron est un Saint Homme .

  • kejocol le jeudi 2 jan 2014 à 18:37

    en effet, la politique de NEU NEU est :plus d'emprunts, plus de dépenses et plus de dette

  • phildesf le jeudi 2 jan 2014 à 17:47

    psdi, merci pour la profondeur de votre analyse ...

  • knbskin le jeudi 2 jan 2014 à 17:01

    C'est clair, SuRaCtA ! :-D