VIDÉO. Philippines : désolation et pillage après le passage d'Haiyan

le
0
Le typhon Haiyan a ravagé le centre des Philippines.
Le typhon Haiyan a ravagé le centre des Philippines.

Le bilan d'un des plus violents typhons à avoir touché la terre s'est brusquement aggravé dimanche, les autorités philippines évoquant désormais plus de 10 000 morts et 2 000 disparus, faisant de Haiyan la catastrophe naturelle la plus meurtrière de l'histoire récente du pays. Deux îles du centre de l'archipel, qui se trouvaient exactement dans la trajectoire de Haiyan quand il a frappé vendredi à l'aube, sont particulièrement affectées : les autorités craignent 10 000 morts sur Leyte. Elmer Sorai, un haut responsable de la police à Tacloban, une des villes les plus touchées, a déclaré à la presse : "Nous avons eu une réunion avec le gouverneur la nuit dernière, et en nous basant sur les estimations du gouvernement, il y a 10 000 victimes (décès)."

Sur Samar, 300 personnes sont confirmées mortes à Basey, une petite ville, et 2 000 sont portées disparues dans toute l'île, a indiqué Leo Dacaynos, membre du conseil de gestion des catastrophes, à la radio DZBB. Des dizaines de morts ont également été annoncées dans d'autres villes et provinces ravagées par le typhon, qui s'avançait sur un front de 600 kilomètres. De nombreuses localités restaient coupées du monde alors que les autorités semblaient dépassées par l'ampleur de la catastrophe et le nombre de survivants à secourir.

Destruction et pillage

À Tacloban, une ville côtière de Leyte, Edward Gualberto titube sur des cadavres pour récupérer dans les décombres d'une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant