VIDÉO. Oscar Pistorius s'effondre lors de son procès

le
0
Oscar Pistorius au quatrième jour de son procès le 6 mars 2014 au tribunal à Pretoria.
Oscar Pistorius au quatrième jour de son procès le 6 mars 2014 au tribunal à Pretoria.

C'est le moment où, ce jeudi, le médecin Johan Stipp, premier arrivé sur les lieux du crime pour venir en aide à la victime, monte à la barre. "Elle n'avait plus de pouls. Elle n'avait aucun mouvement lié à la respiration. [...] J'ai ouvert sa paupière. Sa pupille était dilatée et la cornée était blanchie - elle était déjà en train de mourir", témoigne-t-il. Penché sur le banc des accusés, Oscar Pistorius se bouche alors les oreilles, la tête dans les mains, un chapelet entre les doigts. Crédit : Marco Longari/AP/SIPA L'accusé de 27 ans, qui d'ordinaire tentait de ne pas se faire remarquer, prenant quelques notes et demeurant silencieux, avait déjà montré sa sensibilité mardi, rappelle Sky News : Oscar Pistorius s'était également bouché les oreilles à la description des blessures qu'il avait infligées à Reeva, notamment lorsque son propre avocat a assuré que la jeune femme n'aurait pas pu crier après les tirs car "son cerveau était trop endommagé".

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant