VIDÉO. Mondial 2014 : Sakho le héros

le
0
Mamadou Sakho a bel et bien marqué le troisième but, celui qui a propulsé la France en phase finale de la coupe du Monde.
Mamadou Sakho a bel et bien marqué le troisième but, celui qui a propulsé la France en phase finale de la coupe du Monde.

Il est arrivé sur le terrain le "couteau entre les dents". C'est lui qui le disait à Clairefontaine, avant d'être retenu par Didier Deschamps pour remplacer Koscielny expulsé à Kiev. C'est lui qui a su trouver les mots pour décrire cette équipe de France dos au mur, et cet état d'esprit qui sied aux champions : "Le match de vendredi est derrière nous, on ne peut pas revenir en arrière (...) on ne va pas en parler pendant cent ans. Il faut tout donner pour renverser la tendance. (...) Il faudra avoir le couteau entre les dents et avoir conscience de la situation. Il n'y a pas d'autre solution."

Ce n'était que des mots. Sur le terrain, il y eut les actes : Sakho fut, avec Cabaye, le taulier de la défense française, impeccable à la récupération comme à la relance et impérial pour sauver la cage des Bleus d'un but qui les aurait expédiés en enfer. Il fut surtout, 15 ans après l'exploit de Thuram en demi-finale de la Coupe du monde 98, l'auteur de deux buts, dont celui de la délivrance. Bref, mardi soir, au Stade de France, il y avait enfin un groupe, décidé à se serrer les coudes. Mais il y avait aussi un héros. Et ce fut Mamadou Sakho.Naturellement le patron

Mamadou Sakho est un gamin de Paris né il y a 23 ans dans le 18e arrondissement et formé au PSG depuis ses 8 ans. Précoce, il est titularisé sous les couleurs du club en 2006, le jour de ses 17 ans (!), et devient en octobre 2007 le plus jeune capitaine d'un club de Ligue 1 : il n'a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant