VIDÉO. Manuel Valls au 20 heures : "Les entreprises ont besoin d'être libérées"

le
0
Manuel Valls
Manuel Valls

Départ des écologistes du gouvernement, retour de Ségolène Royal, maintien de Christiane Taubira à la Justice..., deux jours après sa nomination à Matignon et dans la foulée du dévoilement ce mercredi de la composition du nouveau gouvernement, Manuel Valls répond aux questions de Gilles Bouleau ce mercredi au journal de 20 heures. L'occasion pour lui de détailler la politique qu'il entend mener à la tête de son "gouvernement de combat". "Les Français nous ont dit qu'ils voulaient que ça aille plus vite""Il ne s'agit pas d'une alternance, il n'y a pas de révolution, de rupture", a indiqué Manuel Valls, approuvant le commentaire de Gilles Bouleau selon lequel l'équipe gouvernementale n'avait pas décisivement "changé". "C'est une équipe décidée, avec beaucoup d'expérience", a nuancé le Premier ministre. Interrogé sur la "cohérence" du gouvernement, alors que les ministres socialistes appartiennent à différentes sensibilités du PS, il a répondu : "La cohérence, c'est servir le pays, mettre en oeuvre le pacte de responsabilité souhaité par le président de la République.""Les Français nous ont dit qu'ils voulaient que ça aille plus vite", a ajouté Manuel Valls, estimant que toutes les "forces" étaient rassemblées pour accélérer le calendrier. "Nous sommes tous hollandais", a estimé le Premier ministre quant aux différents courants de pensée présents dans le gouvernement. Réduction des déficits"Réduire les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant